FAQskyblogAccueilfacebookgalerie persoRechercherS'enregistrerMembresConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
orynna
Membre très actif
Membre très actif
avatar

Féminin Age : 32
Loisirs : Beaucoup de lecture, un peu de danse, de piscine, de sortie avec mes amis (bar, billard, restau, ciné, lazer game... et soirée cocooning ^^)
Nombre de messages : 218
Localisation : Tours (37)
Participation au forum : 50

MessageSujet: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Sam 7 Sep - 19:57

Hello les gens...

Suite à une discussion avec un proche je me suis rendu compte que bien que j'aimerais pouvoir être mince pour tout un tas de raisons
(par exemple ne pas être serrée dans les fauteuils du ciné, pouvoir m'habiller facilement, ou ne pas devoir me faire rembourser mon ticket de manège à sensations car je rentre pas dans le fauteuil, etc...), je ne suis pas prête à maigrir.

Attention, je ne fantasme pas non plus sur le fait de prendre du poids !

Donc, bien qu'il m'arrive de fantasmer dessus quand je me dis "Et si j'étais mince ? ", exit les régimes miracles, les opérations dites de la dernière chance, et les calories comptés !
Je ne mange pas sainement, mais pas forcément énormément pour autant et je bouge mes fesses plusieurs fois par semaine : je suis donc plutôt musclée pour une ronde, mais je reste ronde !

Et je me pose depuis plusieurs jours cette question...

Est ce que l'on peux être ronde, non pas parce que l'on mange n'importe comment, mais parce que l'on à un psychisme qui nous fait devenir ou maintenir ronde ?
Une sorte de blocage ?
On parle souvent des rondeurs comme une sorte de protection, une sorte de bouclier pour éloigner les gens....

Est ce vrai pour vous ?
Qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Sam 7 Sep - 20:48

Bonjour ,

je ne serai pas vraiment quoi te répondre mais je te dirai aime toi comme tu es sais le plus important biere 
Revenir en haut Aller en bas
sielle
Membre actif
Membre actif


Féminin Nombre de messages : 142
Participation au forum : 121

MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Sam 7 Sep - 21:16

Dans ton sujet je n'ai pas très bien compris le début. Peut être parce que tu évoques en même temps le rapport à ton corps, imaginairement mince ou réellement rond, et le rapport alimentaire (régime ou non,etc).

Personnellement ça m'a aidé pour comprendre où j'en étais de différencier la relation à la nourriture et le rapport à mon corps. Manger sans écouter sa faim, sa satiété, et/ou manger avec des troubles du comportement alimentaire, cela arrive à des personnes qui ne sont pas rondes. Il y a pour moi des enjeux autour de la relation à la nourriture qui sont liés, mais différents, aux enjeux qu'il peut y avoir à être rond(e).

De mon côté, je ressens cela, que d'avoir été aussi ronde et de l'être telle que je le suis aujourd'hui, a du sens sur un plan émotionnel et aussi relationnel. Je ne pense pas que ça soit forcément ça qui ait dérégulé ma relation à la nourriture et m'ait fait grossir, mais que ça s'y est lié. Après il y a aussi une différence selon les moments et je ne pense pas que ça soit la même chose au début de mon "arrondissement" ( ^^ ) et aujourd'hui.
Hier, pour la première fois de ma vie je me suis entendue dire "mais bon, je suis encore très grosse... et heureusement." car j'entrevois le fragile équilibre auquel participe mon corps rond.

Après, bouclier contre les gens... c'est peut être un peu plus complexe que ça. Mais si je développe je risque d'être encore plus pipelette.

Ce que je me dis c'est surtout que c'est très différent d'une personne à l'autre.

De ton côté, tu penses qu'il y a un blocage qui fait que tu as besoin d'être ronde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaness'
Débutant
Débutant
avatar

Féminin Age : 30
Loisirs : Me cultiver, Internet, Glander
Nombre de messages : 94
Localisation : Rhône-Alpes
Participation au forum : 106

MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Sam 7 Sep - 22:04

Bonsoir Orynna,

je suis un peu comme toi. Parfois, je ne serai vraiment pas contre être mince pour les raisons que tu as cité mais au fond, comme je suis ronde depuis mes 7-8 ans, être ronde c'est moi ! Mince, je ne me reconnaîtrais probablement plus. Pour les personnes ayant été mince jusqu'à l'adolescence ou l'âge adulte et qui ont grossi subitement, je pense que l'acceptation d'un corps plus rond, moins valorisé par la société, doit être plus difficile. Je ne cherche pas non plus à grossir pour autant car c'est galère d'être essoufflée au moindre effort.

Je pense effectivement que l'on peut être ronde sans pour autant manger plus qu'autrui car on est pas tous égaux devant la prise de poids. Les facteurs ambiants tels le stress peut nous faire rester ronde soit parce-qu'il nous conduit à grignoter davantage soit car le corps se venge de notre stress en stockant plus facilement la graisse (heu, enfin là, je suis pas docteur non plus !) Il existe donc peut-être bien un blocage psychologique qui fait que même en mangeant moins, bien on se stabilise, mais on perds pas forcément du poids. Dans mon cas, je n'aime pas les gens banaux dont le rêve ultime est d'avoir le corps de M. ou Mme truc. Peut-être qu'inconsciemment, je ne maigris pas car au moins j'ai la fierté de ne pas ressembler aux nanas mincissimes qui polluent mes magasines et même mon paquet de corn-flakes ! Aussi, la pression familiale visant à nous faire maigrir ou les remarques blessantes d'autrui peuvent également nuire à une perte de poids quand on a l'esprit de contradiction. Même si on se dit pas "tiens pour faire chier le monde, je vais rester grosse", si au fond de soi, on ne souhaite pas réellement maigrir, la pression sociétale est encore plus contre-productive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlaZe
Apple Nolife
Apple Nolife
avatar

Masculin Age : 33
Nombre de messages : 3169
Localisation : 77
Participation au forum : 213

MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Dim 8 Sep - 20:08

J'ai du mal à saisir ta question orynna.

Si tu veux dire que le psychisme seul peut déclencher la prise de poids. Il est évident que non.

Il peut avoir plusieurs facteurs différents déclenchant la prise de poids.

On peut parler par exemple des kilos émotionnels, le facteur de stress important chez certaines personnes ou un choc émotionnel très fort survenue chez la personne, peut engendrer une prise importante de nourriture, déstructurant son rythme alimentaire.

Après y a l'organisme qui se défend lors d'attaques extérieures (provoquées physiquement et/ou psychologiquement), en sécrétant des substances contre le trop plein de stress, ce qui chez certaines personnes amène un état de réconfort dans la prises d'aliments sucrés ou gras.

Y a aussi un mécanisme de défense très efficace dans l'organisme qui se met en place lorsqu'une personne fait un régime.

La personne dans cette période de diète, mange moins par peur de prendre du poids, mais l'organisme réagit quand il y a un manque nutritionnel répété dû aux restrictions alimentaires.

Il manque des nutriments donc l'organisme augmente la capacité de stockages de graisse (sous forme de poches qui s'allongent, mais qui ne rétrécissent pas).

Après chaque craquage de la personne, elle reprends du poids (voire plus que ce qu'elle a perdu) et n'en perd pas. Ou plus difficilement.

L'organisme joue un rôle bien plus important qu'on ne le pense dans la prise de poids.

Le plus important reste d'écouter son corps, mais si ça n'est pas toujours évident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garsedj
Admin
Admin
avatar

Masculin Age : 30
Nombre de messages : 5872
Localisation : bordeaux
Participation au forum : 1822

MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Lun 9 Sep - 13:24

les gros font "ha si j’étais mince !"
les femmes font "ha si j’étais un homme !"
les noirs font "ha si j'étais blanc !"

Quand tu sera mince, t'aura encore des problèmes avec ton image alors travaille ça maintenant Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Lun 9 Sep - 15:52

Ah, si seulement j'étais un homme noir...

Plus sérieusement, je ne pense pas que quelqu'un qui se dit "je ne suis pas prête à perdre du poids parce que ce ne serait plus vraiment moi" arrivera à perdre du poids, dans ce sens là on peut dire que les pensées du sujet ne l'aide pas à perdre du poids...enfin, selon ma compréhension des choses, car nécessairement les comportements de cette personne seront influencés par ses pensées... Je ne sais pas si ça peut avoir l'air con, mais je pense pas que tout le monde soit prêts à perdre du poids.

Revenir en haut Aller en bas
Chris93
Membre très actif
Membre très actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 349
Localisation : Ile de France
Participation au forum : 183

MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Mer 11 Sep - 0:22

Dû seulement au psychisme ? Ca peut exister : je connais beaucoup de filles "supersize" qui ont subi des psychotraumatismes dans leur enfance ou adolescence (pour ne pas en dire +)
Il y a eu récemment une thèse de doctorat en médecine (d'après la consultation psy avant chirurgie dite bariatrique) qui retrouve aussi ces éléments. On peut penser que le traumatisme psychologique dérègle quelque chose...

Le boss a raison : moi j'aurais aimé être grand, aux yeux bleus, baraqué comme Hulk, monté comme un black...Laughing (bon, je serais p'têt pas plus heureux...)

Grosses ou minces, les femmes ne sont jamais contentes de leur corps. Et celles qui en sont contentes et se croient la plus belle du monde sont imbuvables Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Jeu 12 Sep - 3:54

Chris93 a écrit:

Grosses ou minces, les femmes ne sont jamais contentes de leur corps. Et celles qui en sont contentes et se croient la plus belle du monde sont imbuvables Twisted Evil
Bon, les hommes, toujours dans les stéréotypes.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
BlaZe
Apple Nolife
Apple Nolife
avatar

Masculin Age : 33
Nombre de messages : 3169
Localisation : 77
Participation au forum : 213

MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Jeu 12 Sep - 13:46

lounetik a écrit:
Chris93 a écrit:

Grosses ou minces, les femmes ne sont jamais contentes de leur corps. Et celles qui en sont contentes et se croient la plus belle du monde sont imbuvables Twisted Evil
Bon, les hommes, toujours dans les stéréotypes.

Spoiler:
 
Presque tous lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orynna
Membre très actif
Membre très actif
avatar

Féminin Age : 32
Loisirs : Beaucoup de lecture, un peu de danse, de piscine, de sortie avec mes amis (bar, billard, restau, ciné, lazer game... et soirée cocooning ^^)
Nombre de messages : 218
Localisation : Tours (37)
Participation au forum : 50

MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Jeu 12 Sep - 22:11

Alors apparemment je n'ai pas été très claire...
Donc oui, Blaze, quand je disais "question de psycho" je sous entendais bien un blocage dû à un traumatisme...

Je vais être limpide :
IL m'est arrivée un sale truc quand j'étais gosse et c'est à partir de là que j'ai pris du poids.

Et quand j'ai dis que je réalisais que je n'étais pas prête à maigrir c'est justement parce que bien que j'aimerais être mince pour être "normale" dans mon fantasme de l'idéal,
bien que je fasse du sport et que je ne mange pas des masses, je ne suis pas prête à perdre du poids.
Car je vois ma masse corporelle comme une protection qui reste pour moi fondamentale.

D'où mes questions de savoir si un blocage psychologique pouvait bloquer une perte de poids ?
Et surtout, si d'autres personnes voyaient ou ressentaient la même chose ?
C'est à dire le besoin de rester ronde pour se protéger ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris93
Membre très actif
Membre très actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 349
Localisation : Ile de France
Participation au forum : 183

MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Jeu 12 Sep - 23:34

orynna a écrit:
Je vais être limpide :
IL m'est arrivée un sale truc quand j'étais gosse et c'est à partir de là que j'ai pris du poids.

Et quand j'ai dis que je réalisais que je n'étais pas prête à maigrir c'est justement parce que bien que j'aimerais être mince pour être "normale" dans mon fantasme de l'idéal,
bien que je fasse du sport et que je ne mange pas des masses, je ne suis pas prête à perdre du poids.
Car je vois ma masse corporelle comme une protection qui reste pour moi fondamentale.

D'où mes questions de savoir si un blocage psychologique pouvait bloquer une perte de poids ?
Et surtout, si d'autres personnes voyaient ou ressentaient la même chose ?
C'est à dire le besoin de rester ronde pour se protéger ?
Effectivement j'en ai cotoyé beaucoup dans le milieu de la size, mais curieusement, même dans le monde médical, personne ne le citait.
(J'ai rétabli l'équilibre en ajoutant un chapitre là-dessus dans l'article de Wikipédia sur "obésité. Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris93
Membre très actif
Membre très actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 349
Localisation : Ile de France
Participation au forum : 183

MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Jeu 12 Sep - 23:38

lounetik a écrit:
Bon, les hommes, toujours dans les stéréotypes.
En fait je faisais une référence à une émission style reportage de la TV (comme il y en a sur M6 ou TF1) qui montrait une jeune fille qui faisait des concours de beauté (sa mère l'adulait, la poussait...) et elle se trouvait tellement belle qu'elle méprisait toutes les femmes qu'elle croisait, leur disait "keske t'es môche"... C'était pitoyable. Elle vivait dans son monde, artificiel, d'autant que franchement, moi je la trouvais moche (et c'est pas parce qu'elle était mince... il y a des minces jolies, quand même - je vais pas être de mauvaise foi...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Ven 13 Sep - 22:26

Chris93 a écrit:
lounetik a écrit:
Bon, les hommes, toujours dans les stéréotypes.
En fait je faisais une référence à une émission style reportage de la TV (comme il y en a sur M6 ou TF1) qui montrait une jeune fille qui faisait des concours de beauté (sa mère l'adulait, la poussait...) et elle se trouvait tellement belle qu'elle méprisait toutes les femmes qu'elle croisait, leur disait "keske t'es môche"... C'était pitoyable. Elle vivait dans son monde, artificiel, d'autant que franchement, moi je la trouvais moche (et c'est pas parce qu'elle était mince... il y a des minces jolies, quand même - je vais pas être de mauvaise foi...)
Bon, les hommes ne comprennent jamais rien.

Cher Chris, je faisais une blague en répondant à une généralisation par une autre généralisation, nul besoin de te justifier Smile

Mais bon, rassure toi, y'a quand même beaucoup de filles qui sont entre ces deux extrèmes...!
Revenir en haut Aller en bas
Chris93
Membre très actif
Membre très actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 349
Localisation : Ile de France
Participation au forum : 183

MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Sam 14 Sep - 0:25

'scuse je suis très premier degré (comme tous les hommes Wink ) Nous sommes simples : quand on veut dire "blanc" on dit "blanc" on dit pas "noir".

Quand un homme a envie de sa femme il le lui dit, il tourne pas autour du pot ; il dit pas comme elle : "tu viens te coucher" ? Laughing (désolé pour l'exemple, c'est celui qui m'est venu à l'esprit)

Bref, pour nous comprendre, y a pas besoin de décodeur... pas comme vous (enfin, y a p'têt des exceptions...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ElGuinness
Nouveau
Nouveau
avatar

Masculin Nombre de messages : 14
Localisation : Toulouse
Participation au forum : 10

MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Lun 7 Oct - 13:40

Moi je dirais les deux.

En ce qui me concerne, et aussi longtemp que je me souvienne j'ai toujours etait rond, je pèse 128Kg pour 1m78. Traumatisme dans l'enfance peut etre mais je ne saurais pas dire lequel, malgrés le fait que mes relation avec mes parents sont assez particulieres. Malbouffe peut etre aussi meme si dans mon enfance, a cause du fait que j'etait rond il n'y avais pas de soda, de bonbon et peut de biscuit pour le gouter.

Malgrés les regimes que j'ai essayé, tout le sport que j'ai pu faire, je n'ai jamais pu tomber sous la barre des 100Kg(il y a quelque années) et avec mes 41 ans je ne vois pas comment je pourrais maigrir.

Le constat est clair, je suis gros, j'aime manger c'est un plaisir et je n'arrive pas a me forcer a moins manger, j'ai besoin de manger. Mais j'assume mon corps, mon gros ventre. Certaine personne doivent me trouver moche, laid, il y a quelques années leurs paroles me faisais mal, aujourd'hui ca glisse et je ne les ecoutent meme plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loopiole
Nouveau
Nouveau
avatar

Féminin Nombre de messages : 3
Participation au forum : 100

MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Mer 11 Déc - 2:11

Je confirme , la prise de poid post "traumatisme" ça existe , j'étais mince jusqu'à 25 ans mais mon ex mon faisait tout le temps suivre des régimes à la noix , quand on s’est séparé j'ai pris mes 30 kg en plus sans pour autant manger plus , mais en stoppant les soupes au choux ect....pis 3 bébés après avec mon nouvel homme ça a pas aidé lol mais lui m'aime comme je suis c'est tout ce qui compte....j'aimerais bien en faire autant.... Sad 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Younashi
Nouveau
Nouveau
avatar

Féminin Loisirs : Phaser !
Nombre de messages : 10
Participation au forum : 100

MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Mar 17 Déc - 7:13

Ah, c'est un sujet finalement très compliqué, puisqu'on peut penser qu'à la base, si on est gros c'est qu'on a trop mangé par rapport à ce qu'on a dépensé en énergie, donc on pourrait dire qu'il s'agit de malnutrition.
Mais en même temps, cette malnutrition n'est souvent pas là par hasard, c'est-à-dire qu'il s'agit de la conséquence de "problèmes" psychologiques plus ou moins graves.
Par exemple, je ne sais pas si vous avez entendu parler de ce que certains voient comme une nouvelle forme de trouble du comportement alimentaire qui s'appelle l'orthorexie. En fait, il s'agit d'un rapport malsain à la nourriture saine. Oui, ça peut paraître bizarre...mais cela signifie, en gros que tu ne considères les aliments qu'en fonction de leurs qualités nutritives, que tu es obsédé(e) par l'idée de manger sain, que tu effectues un contrôle permanent là-dessus, sans t'autoriser quelque chose qui soit malsain. C'est souvent raccroché à l'anorexie-boulimie (oui, ce terme existe !). Dans ce cas-là, l'orthorexique mange de manière extrêmement saine, tout en étant obsédé(e) par son image, effrayée de la prise de poids et espérant maigrir ; et pourtant parfois il/elle stagne, voire grossit.

Tout cela pour dire que ce n'est pas possible de faire une dichotomie entre ces deux facteurs. Très souvent, ils sont entremêlés.

Pour ce qui est de la question du "gras qui protège des autres" (il me semble avoir retenu une idée comme ça en lisant vos messages), c'est effectivement une idée que j'ai lue dans quelques articles. Parfois, l'autre chose mise en avant, aussi, c'est qu'au fond, les gens espèrent qu'ils seront acceptés sans avoir à maigrir...ce qui, plus ou moins inconsciemment, sabote toute initiative pour maigrir.
C'est vrai que quelque part, ça doit être blessant de se rendre compte que d'un coup, on plaît en maigrissant. Personnellement, je ne pourrais pas m'empêcher de me dire "je leur plais maintenant, autrefois ce n'était pas le cas. La seule différence étant les kilos en moins, cela veut dire que ce qu'ils n'aimaient pas, c'était tout de même une partie de moi. Donc ils ne m'acceptaient pas en ma totalité, finalement". Ou quelque chose comme ça.

Ouh-là c'est joyeux, tout ça, dites donc Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Déli'Cat
Débutant
Débutant
avatar

Féminin Nombre de messages : 55
Localisation : Alsace
Participation au forum : 150

MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Mar 17 Déc - 18:05

réponse simple: OUI

tadaaaaaa!!

Le site utile et intéressant du G.R.O.S.: http://www.gros.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dauphin_malin
Membre très actif
Membre très actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 250
Localisation : Fr
Participation au forum : 471

MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   Ven 12 Aoû - 0:39

Je viens justement de poster un message à ce sujet : Nos kilos ont une histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Obésité : Questions de psycho ou seulement de malnutrition ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» logiciel impot expert...petites questions
» Ski Philo Psycho
» Questions sur la vie apres la mort
» questions sur les garderies en milieu familial
» questions sur la prématernelle et les garderies privées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Apple Aisuru :: Nous et les rondes :: Le gout des rondes-
Sauter vers: