FAQskyblogAccueilfacebookgalerie persoRechercherS'enregistrerMembresConnexionGalerie

Partagez | 
 

 rondeurs, fantasmes et realité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chubby-patate
moderateur
moderateur
avatar

Masculin Age : 70
Nombre de messages : 3857
Participation au forum : 419

MessageSujet: rondeurs, fantasmes et realité.   Sam 20 Sep - 1:57

Hello les gens.
j'ai decidé de reposter, car avec les années je pense pouvoir exprimer ce qui a fait l'objet de tant de disputes et d'incomprehension.

Parlons fantasmes et réalite.
Pour moi la réalité c'est que les grosses en général on envie de maigrir, et nous voyons d'ailleurs pas mal d'opération s'effectuer.
Le fantasme des mecs de ce forum, ce sont les grosses femmes, ou meme les femmes qui prennent du poids.
La ou il y a problemes c'est quand le fantasme et la réalité se rencontre. Vous sortez avec une grosse, mais en fait elle est complexé, veux perdre, mais vous voulez qu'elle reste comme elle est et s'assume. (ou prenne du poids).

Pour moi il y a different type de fantasmes, demander a sa copines de manger un sandwich ou de porter des collants c'est faisable, fantasmer sur les femmes handicapé et lui demander de se couper une jambe moins. Les Fa je le situe au milieu car c'est plus qu'un accessoire, ca touche au corps et aussi au moral. Pour moi,si une femmes est grosse et souhaite le rester c'est bien, mais si elle souhaite maigrir c'est son corps et elle fait ce qu'elle veux. Or certains on exprimé le fait que c'est un compromis et qu'elle doivent le faire pour plaire a leur mari. or pour moi le compromis c'est justement de respecter son choix et de ne pas l'obliger a grossir.

Pour moi le couple c'est comme un partage, on propose, on essaye, et si l'autre se sens pas confortable on arrete.. Si je fantasme sur les mec emasculé et le bdsm je propose a mon mec de se couper les ** et de le fouetter, on peu essayer doucement et si il aime pas on arrete. Mais un mec qui force ou fait du chantage en jetant sa copine dans les escalier (rappelez vous le fantasme des femmes mutilés, oui ca existe) ou l'engraisser discretement je trouve ca irrespectueux. car son corps lui appartient et elle/il a le droit de ne pas faire ce qui la rend mal a l'aise.

Et toi jeune Fa qu'en pense tu, essaies tu de convaincre ta copine?
Si vraiment les rondeurs, la prise de poids ou autre spcécificités sont des elements essentiels pour avoir du plaisir mais que l'être aimé ne se sent pas à l'aise pour le faire que fait-tu? (exemple elle est mince, elle maigrit, elle s'est fait opéré ou souhaite le faire, mais c'est mon ame soeur..)
-Conserver une relation complice et sentimentales avec pleins de calins mais en assouvissant ses pulsions et "besoins" ailleurs?
-rester seul, internet est mon ami, et la frustration aussi.
-essayer de trouver d'autre routes pour aller sur le chemin du plaisir et du péché, a deux on peut y arriver!
-beaucoup de fantasmes, et on ferme fort les yeux.. (comme le mec qui imagine sa femme sans bras mais qui n'irais pas prendre la scie)
-ou autre?

Et toi jeune femme,
-envisages-tu de prendre du poids ou de le maintenir par amour, alors qu'au fond tu reve d'etre plus mince, ou tu ne te sens pas à l'aise.
-le célibat, et les chats, il n'y a que ca de vrai.

-Sinonserait-tu prete à exiger que ton homme change ou alors tu l'acceptes comme il est, ou autre?


C'est une question serieuse, suite aux topic "si ma copine maigrit, j'aurais plus d'attirance du tout", "si elle maigrit c'est egoiste alors qu'elle me plait comme ca", j'aimerais savoir avec les années comment vous le vivez, et est-ce que qu'entre temps vous pensez qu'une filles qui s'assume comme vous le souhaitez ca existe ou alors vous avez rencontré des filles régimeuse et vous avez laissé tombé Smile


Dernière édition par chubby-patate le Sam 20 Sep - 6:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bodhaven.forumactif.org/
Dark-Angel
Apple Nolife
Apple Nolife
avatar

Masculin Age : 35
Loisirs : Destruction par le progrès technologique, théorie du chaos, déchirures dans le continuum espace-temps, univers parallèles...
Nombre de messages : 1911
Localisation : Where the streets have no name. Somewhere in the multiverse
Participation au forum : 171

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Sam 20 Sep - 4:51

chubby-patate a écrit:
Et toi jeune Fa qu'en pense tu, essaie tu de convaincre ta copine?
Si vraiment les bourrelets et la prise de poids sont des éléments essentiel pour avoir du plaisir, je ne vois qu'une solution c'est avoir une relation libre?
Ou alors essayer d'avoir du plaisir autrement et s’épanouir dans des relations même sans les bourrelets (comme le mec qui imagine sa femme sans bras mais qui n'irais pas prendre la scie)

Bon déjà je ne suis plus tout jeune lol!

- Est-ce que j'essaye de convaincre mon éventuelle copine, à prendre du poids ou à l'empêcher de maigrir?
NON
Exemple mon ex avait perdu du poids avant de me connaitre et voulais encore en perdre, je l'ai "encouragée", mais au final elle à repris le poids qu'elle avait perdu. Je l'ai mal vécu, je me suis dit que j'étais le responsable (elle m'a dit que non).

- Si les bourrelets sont un élément essentiel pour avoir du plaisir, une relation libre ne serait-elle pas la solution?
Je sais pas si je comprend bien le sens de la question, mais pour moi relation libre = plans cul = pas de sentiments.
Pour moi ce n'est pas envisageable, les sentiments j'en ai besoin (ma vie serais tellement plus simple sinon).

- Est-ce que je peux avoir du plaisir et m'épanouir dans une relation même sans les bourrelets?
Difficile à dire mais je ne pense pas puisque les filles minces/maigres ne m'attirent pas.
Mais je peut être attiré par une fille de 80/90kg (même s'il est vrai que ça m'arrive moins souvent) tout comme d'une de 140kg.
Je ne me vois pas passer ma vie avec une fille mince qui ne m'attirera pas, mater du pr0n avec des BBW pour trouver un semblant d'excitation et qu'au final les 2 soit malheureux.



Sinon dans un couple avec un FA et une ronde qui voudrais maigrir, la seule chose à faire, c'est d'en discuter, mais au final la décision revient à la fille avec toutes les conséquences qui peuvent en découler (opération qui se passe mal ou simplement que son mec ne la désire plus).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chubby-patate
moderateur
moderateur
avatar

Masculin Age : 70
Nombre de messages : 3857
Participation au forum : 419

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Sam 20 Sep - 6:04

ok^^
tu as raison je vais reformuler.
Je voulais dire dans la mesure ou le plaisir passe exclusivement par les rondeurs, le fait de grossir ou tout autres specificité MAIS que l'autre personne ne se sent pas à l'aise pour le faire:
Soit on reste frustré et il reste internet, soit on envisage d'assouvir ses pulsions ailleurs (c'est comme ca que j'imagine les couples ou une seul personnes aime les coups de fouets xD), soit on essayer de faire un travail sur soi, et on "essaye" de trouver un moyen de trouver du plaisir autrement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bodhaven.forumactif.org/
gourmandise
Apple Nolife
Apple Nolife
avatar

Féminin Age : 28
Nombre de messages : 2797
Localisation : Utopia
Participation au forum : 498

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Sam 20 Sep - 10:36

Je ne ferais rien par amour de l'autre ni perdre ni gagner du poid. J'ai d'ailleurs viré un homme au tout début de ma construction sur ma féminité qui m'a dit "t'es jolies, je suis amoureux" et puis un peu plus tard "faudrait que tu perdes du poid" , j'ai dit ciao car effectivement je souhaitais perdre du poid mais que c'était à personne de me dicter ma conduite.
Je suis fatiguée de mon poid à mon age, j'veux dire j'pète pas la forme, y'a aussi le fait que je rêve de m'habiller un peu fashion (un 46 me suffirais ), en fait j'suis un peu confuse mais j'demande pas à être mince, mais à retrouver la taille qui convenait à mon corps... Depuis mon emboli j'ai pas mal déprimé et pris du poid, et mon corps est moins beau qu'avec ces 10 kilos en moins, et il souffre je l'entend. Et donc si j'dois perdre j'essai de trouver le déclic mais je n'y arrive pas. De l'autre mon copain n'est pas FA , il m'aime moi, pas la globalité des grosses, il n'est pas tombé amoureux de moi parce que j'étais grosse, mais parce que j'étais moi... Il me dit "je t'aime comme tu es" , "si tu veux maigrir je t'aiderais,mais moi je m'en fiche tu es bien comme ça" et quand j'dis "j'suis moche/ j'suis trop grosse du bide/ j'aime pas ce Tshirt il me moule" , il a envie de m'engueuller. Donc j'avoue ne pas pouvoir savoir pour ce qui est de FA, et puis je crois que si j'étais tombée sur un homme qui m'aime surtout pour ma graisse (que je n'aime pas plus que ça) et que si j'ai envie ou besoin (cause maladie que j'ai eu par exemple) de maigrir et que lui fait la gueule, j'avoue que j'aurais pas pu , je crois, être épanouis avec lui. Je comprend le désir sexuel, et l'envie de l'autre, je pense que l'on se serait séparé car la vie est trop courte pour que cet homme soit frustré et moi malheureuse à essayé de trouver un compromis, je ne ferais pas de compromis sur mon être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Angel
Apple Nolife
Apple Nolife
avatar

Masculin Age : 35
Loisirs : Destruction par le progrès technologique, théorie du chaos, déchirures dans le continuum espace-temps, univers parallèles...
Nombre de messages : 1911
Localisation : Where the streets have no name. Somewhere in the multiverse
Participation au forum : 171

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Dim 21 Sep - 0:25

chubby-patate a écrit:
ok^^
tu as raison je vais reformuler.
Je voulais dire dans la mesure ou le plaisir passe exclusivement par les rondeurs, le fait de grossir ou tout autres specificité MAIS que l'autre personne ne se sent pas à l'aise pour le faire:
Soit on reste frustré et il reste internet, soit on envisage d'assouvir ses pulsions ailleurs (c'est comme ca que j'imagine les couples ou une seul personnes aime les coups de fouets xD), soit on essayer de faire un travail sur soi, et on "essaye" de trouver un moyen de trouver du plaisir autrement?
Dans tout les couples il y a des concessions à faire, c'est normal (tant que ce n'est pas tjrs la même personne qui les fait Evil or Very Mad )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bzzz
Apple Geek
Apple Geek
avatar

Féminin Nombre de messages : 741
Participation au forum : 200

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Dim 21 Sep - 19:19

-envisages-tu de prendre du poids ou de le maintenir par amour, alors qu'au fond tu reve d'etre plus mince, ou tu ne te sens pas à l'aise.

Jamais de la vie je n'accepterais de prendre du poids, de le maintenir ou d'en perdre pour un homme. Je veux bien donner prêter mon coeur à quelqu'un, mais mon corps n'appartient qu'à moi.
Après il ne faut pas être fermée non plus, s'il me dit qu'il me préfère blonde que brune etc... j'en prendrais note et je ferais tout pour y plaire, tant que cela n'affecte pas mon bien-être personnel.


-Sinon serait-tu prete à exiger que ton homme change ou alors tu l'acceptes comme il est, ou autre?

Comme dit précédemment, s'il y a des choses chez lui qui me plaisent moins que d'autres, alors on peut en discuter. Si le fait de changer 2, 3 choses ne l'affecte pas, alors oui, je peux demander (pas exiger). Mais si ça le rend mal, alors même pas en rêve. Mon envie c'est qu'il soit bien et heureux, pas que je le sois à ses dépends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlueClover
Apple Nolife
Apple Nolife
avatar

Féminin Nombre de messages : 1035
Participation au forum : 97

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Dim 21 Sep - 21:32

Ben comme Bzzz a tout bien dit, je n'ai qu'une chose à rajouter: IDEM!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mister D
Membre très actif
Membre très actif
avatar

Masculin Age : 30
Loisirs : cardiogoal
Nombre de messages : 578
Localisation : pas de Calais
Participation au forum : 27

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Dim 21 Sep - 23:40

Bzzz a écrit:
-envisages-tu de prendre du poids ou de le maintenir par amour, alors qu'au fond tu reve d'etre plus mince, ou tu ne te sens pas à l'aise.

Jamais de la vie je n'accepterais de prendre du poids, de le maintenir ou d'en perdre pour un homme. Je veux bien donner prêter mon coeur à quelqu'un, mais mon corps n'appartient qu'à moi.
Après il ne faut pas être fermée non plus, s'il me dit qu'il me préfère blonde que brune etc... j'en prendrais note et je ferais tout pour y plaire, tant que cela n'affecte pas mon bien-être personnel.


-Sinon serait-tu prete à exiger que ton homme change ou alors tu l'acceptes comme il est, ou autre?

Comme dit précédemment, s'il y a des choses chez lui qui me plaisent moins que d'autres, alors on peut en discuter. Si le fait de changer 2, 3 choses ne l'affecte pas, alors oui, je peux demander (pas exiger). Mais si ça le rend mal, alors même pas en rêve. Mon envie c'est qu'il soit bien et heureux, pas que je le sois à ses dépends.

Entièrement d'accord avec toi Bzzz jamais je n'imposerai quelque chose à la personne que j'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlaZe
Apple Nolife
Apple Nolife
avatar

Masculin Age : 33
Nombre de messages : 3169
Localisation : 77
Participation au forum : 213

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Ven 26 Sep - 3:26

chubby-patate a écrit:
Hello les gens.
j'ai decidé de reposter, car avec les années je pense pouvoir exprimer ce qui a fait l'objet de tant de disputes et d'incomprehension.

C'est un sujet polémique en effet. Et j'avoue que je me sens visé très souvent. Et j'expliquerai pourquoi, quelques lignes en dessous.

chubby-patate a écrit:
Parlons fantasmes et réalité.
Pour moi la réalité c'est que les grosses en général on envie de maigrir, et nous voyons d'ailleurs pas mal d'opération s'effectuer.
Le fantasme des mecs de ce forum, ce sont les grosses femmes, ou meme les femmes qui prennent du poids.
La ou il y a problème c'est quand le fantasme et la réalité se rencontrent. Vous sortez avec une grosse, mais en fait elle est complexé, veux perdre, mais vous voulez qu'elle reste comme elle est et s'assume. (ou prenne du poids).

Mais pourquoi voir quasi-systématiquement le FA comme un feeder ? Y a toujours une vision clichée du FA qui persiste. Comme si un FA ne pouvait pas rendre heureuse une ronde (oui j'ai rendu des rondes heureuses, des rondes qui se sentent femmes). Parce que sur 10 FAs (8 connards et 2 mecs bien) la ronde n'aura aperçu qu'un connard trop voyant mais surtout trop relou. Et que les FAs bien mais discrets s'en prennent plein la poire. Y a trop d'amalgames là-dessus.

chubby-patate a écrit:
Pour moi il y a différents type de fantasmes, demander a sa copine de manger un sandwich ou de porter des collants c'est faisable, fantasmer sur les femmes handicapé et lui demander de se couper une jambe moins. Les Fa je le situe au milieu car c'est plus qu'un accessoire, ca touche au corps et aussi au moral. Pour moi,si une femmes est grosse et souhaite le rester c'est bien, mais si elle souhaite maigrir c'est son corps et elle fait ce qu'elle veux. Or certains on exprimé le fait que c'est un compromis et qu'elle doivent le faire pour plaire a leur mari. or pour moi le compromis c'est justement de respecter son choix et de ne pas l'obliger a grossir.

J'avoue que je préfère largement la première option.
Dans le second cas, de toute manière elle fait ce que bon lui semble.
Bon sang ! Faire grossir une femme déjà ronde (et une mince pas attirante), quel intérêt ?! Shocked  
Elle restera maitre de ses actes. Qu'elle perde une vingtaine de kilos, ce n'est pas ça qui changera grand chose.
Après si elle décide de perdre tout ses kilos superflus. Elle risque de perdre plus que cela. L'attirance partira, les sentiments aussi.

chubby-patate a écrit:
Pour moi le couple c'est comme un partage, on propose, on essaye, et si l'autre se sens pas confortable on arrete.. Si je fantasme sur les mec emasculé et le bdsm je propose a mon mec de se couper les ** et de le fouetter, on peu essayer doucement et si il aime pas on arrete. Mais un mec qui force ou fait du chantage en jetant sa copine dans les escalier (rappelez vous le fantasme des femmes mutilés, oui ca existe) ou l'engraisser discretement je trouve ca irrespectueux. car son corps lui appartient et elle/il a le droit de ne pas faire ce qui la rend mal a l'aise.

Tout à fait d'accord.

chubby-patate a écrit:
Et toi jeune Fa qu'en pense tu, essaies tu de convaincre ta copine?
Si vraiment les rondeurs, la prise de poids  ou autre spécificités sont des éléments essentiels pour avoir du plaisir mais que l'être aimé ne se sent pas à l'aise pour le faire que fait-tu? (exemple elle est mince, elle maigrit, elle s'est fait opéré ou souhaite le faire, mais c'est mon ame soeur..)

Je sais pas pour vous, mais dans mon cas l'attirance (pour les femmes rondes) est le moteur de la complicité et des sentiments et pas l'inverse. Les rondeurs sont cruciales en effet. Pas de courbes, pas de sentiments possibles.
Je pense faire parti d'une minorité (une minorité de minorité ça existe ? lol).

chubby-patate a écrit:
-Conserver une relation complice et sentimentales avec pleins de calins mais en assouvissant ses pulsions et "besoins" ailleurs?

Euh sentiments platoniques d'un coté et plan-cul de l'autre, non merci.

chubby-patate a écrit:
-rester seul, internet est mon ami, et la frustration aussi.

Trop grande frustration, déprimante même.

chubby-patate a écrit:
-essayer de trouver d'autre routes pour aller sur le chemin du plaisir et du péché, a deux on peut y arriver!

Tant qu'elles mettent sur le chemin du bien-être partagé, ouais.

chubby-patate a écrit:
-beaucoup de fantasmes, et on ferme fort les yeux.. (comme le mec qui imagine sa femme sans bras mais qui n'irais pas prendre la scie)

Y a pas que le visuel et l'imagination dans les fantasmes. Le sens du toucher est aussi très sollicité. Le volume, les courbes, le poids, sans ça c'est pas aussi intense.

chubby-patate a écrit:
-ou autre?

Des suggestions peut-être ?

chubby-patate a écrit:
C'est une question serieuse, suite aux topic "si ma copine maigrit, j'aurais plus d'attirance du tout", "si elle maigrit c'est egoiste alors qu'elle me plait comme ca", j'aimerais savoir avec les années comment vous le vivez, et est-ce que qu'entre temps vous pensez qu'une filles qui s'assume comme vous le souhaitez ca existe ou alors vous avez rencontré des filles régimeuse et vous avez laissé tombé Smile

La nana, elle fait comme elle veux, après tout.

Bien sûr que ça existe une fille qui s'assume, faut juste la trouver lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronde_et_tatouée
Nouveau
Nouveau
avatar

Féminin Nombre de messages : 5
Participation au forum : 100

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Ven 26 Sep - 11:01

D'abord, je découvre avec plaisir, que mon corps (enfin pas le miens directement, mais celui de femmes rondes...) peut être un sujet de fantasme. Je pense que j'ai encore du mal à m'approprier mes 100 kilos.

Prendre ou perdre du poids par amour ne résout pas tout. Un relation ne se base pas uniquement sur le sexe ou les fantasmes. Mon mari m'a quitté parce qu'il ne me désirait plus, il aime les femmes minces. Il voulait faire l'amour uniquement dans le noir et m'avouait penser à d'autres femmes pendant nos ébats.

Aujourd'hui, après quelques semaines de séparations, il voudrait revenir mais à "condition que je perde du poids". Ce n'est pas faute d'avoir essayé de maigrir (pour des raisons de santé), mais il y a un truc qui bloque, je ne sais pas quoi malgré de nombreux examens.

Je refuse de lui donner satisfaction. On ne reste pas avec quelqu'un uniquement pour son physique. Mon mari ne représentait pas du tout mon idéal masculin. Et pourtant, je l'aimais.

Donc NON, je ne perdrais pas de poids, ni n'en prendrais pour un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisounours
Apple Nolife
Apple Nolife
avatar

Féminin Age : 22
Loisirs : La musique, dormir, lire, shopiiiiiing <3 avoir la tête dans les nuages, boire de la cristalline <3 courir nue dans les champs de maïs, glander sur facebook,..
Nombre de messages : 2481
Localisation : Alsace
Participation au forum : 180

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Sam 27 Sep - 16:07

Envisages-tu de prendre du poids ou de le maintenir par amour, alors qu'au fond tu reve d'etre plus mince, ou tu ne te sens pas à l'aise.

Je suis heureuse de n'avoir jamais été face à cela mais si ça avait été le cas, je me serai acheté un chat et j'aurai été très vite célibataire. Je me sens beaucoup mieux aujourd'hui avec un chéri sportif qui me motive à faire du sport et à rester en forme mais qui je le sais m'aime comme je suis.

Sinon serait-tu prête à exiger que ton homme change ou alors tu l'acceptes comme il est, ou autre?

Mon chéri est parfait (ahaha exit la meuf folle amoureuse). Il y a quelques mois il a commencé la musculation et maintenant il a vraiment pas un pète de graisse, il est musclé et a des abdos là où moi je préférai un bidou. Malgré ça, je sais qu'il se sent bien comme ça, qu'il s'aime comme il est. Et soyons honnête je suis complètement folle de son corps surtout parce que je sens que lui se plaît et ça me comble. Je pense qu'obligatoirement quand tu aimes une personne tu ne veux que son bonheur et qu'elle se sente bien... Si ce n'est pas le cas c'est de l'égoisme ou de la possessivité.

_________________
"Est-ce que l’on tiendra assez loin ? Est-ce qu’il y a quelque chose après ? Est-ce que tu sauras nager loin ? Est-ce qu’on ce prend pour mieux se laisser ? Dis-moi est-ce que tu m’aimes ? Est-ce que tout ça vaut la peine ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Regardemesgrosboobs.fr
chubby-patate
moderateur
moderateur
avatar

Masculin Age : 70
Nombre de messages : 3857
Participation au forum : 419

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Sam 27 Sep - 16:21

je precise que j'ia dit "ou meme les femmes qui prennent du poids." Je ne vois pas les FA comme des feeder, mais je n'exclu pas qu'ils le soient. Je ne me demande pas non plus l'interet de faire grossir une femme grosse, je sais juste qu'ils y a differents fantasmes, je ne juge pas ou n'esaye pas de comprendre, je sais juste que ca existe et chacun ses raisons Smile
Mais, d'un point de vu féminin, quand on connait pas tout les mecs, si on pose la question des fa, on se pose aussi parfois la question des feeders, en fait tout type de mec nous viennent à l'esprit. Comme un mec qui s'imaginerais sortir avec une grosse et se dirais, et si elle complexe, et si elle s'aime, et si, et si.. ca reste de l'ordre de l'imaginaire. En vrai, comme je l'ai deja dit, je m'en fou de l'etiquette, Fa c'est juste le fait d'etre attiré apr les grosse, ca ne dit pas si c'est exclusif, si le mec est bien, si c'est un connard ou pas. je ne vois pas les chose comme ce fa est un connard ou ce fa est un mec bien mais, ce mec est un fa et un connard, ce mec la est fa et c'est aussi un mec bien. C'est un homme avant tout, tout comme les grosses sont des femmes avant tout Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bodhaven.forumactif.org/
BlaZe
Apple Nolife
Apple Nolife
avatar

Masculin Age : 33
Nombre de messages : 3169
Localisation : 77
Participation au forum : 213

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Dim 28 Sep - 0:53

chubby-patate a écrit:
je precise que j'ia dit "ou meme les femmes qui prennent du poids." Je ne vois pas les FA comme des feeder, mais je n'exclu pas qu'ils le soient. Je ne me demande pas non plus l'interet de faire grossir une femme grosse, je sais juste qu'ils y a differents fantasmes, je ne juge pas ou n'esaye pas de comprendre, je sais juste que ca existe et chacun ses raisons Smile
Mais, d'un point de vu féminin, quand on connait pas tout les mecs, si on pose la question des fa, on se pose aussi parfois la question des feeders, en fait tout type de mec nous viennent à l'esprit. Comme un mec qui s'imaginerais sortir avec une grosse et se dirais, et si elle complexe, et si elle s'aime, et si, et si.. ca reste de l'ordre de l'imaginaire. En vrai, comme je l'ai deja dit, je m'en fou de l'etiquette, Fa c'est juste le fait d'etre attiré apr les grosse, ca ne dit pas si c'est exclusif, si le mec est bien, si c'est un connard ou pas. je ne vois pas les chose comme ce fa est un connard ou ce fa est un mec bien mais, ce mec est un fa et un connard, ce mec la est fa et c'est aussi un mec bien. C'est un homme avant tout, tout comme les grosses sont des femmes avant tout Smile

Dans ta réponse je vois où tu veux en venir.

Toujours est-il que, les choses parlent d'elles-mêmes. Avec toutes les réponses sur ce topic. C'est évident.

Les rondes n'aiment pas les FAs. C'est toujours le reflet de leur propre image, de leur propre poids qui revient en elles dès qu'on aborde le sujet des FAs.

Comme si un FA ne pouvait pas mener avec sa petite-amie une alimentation variée et saine (ce qui inclut un rapport décomplexé avec la nourriture, un rythme alimentaire redéfini qui gagne en stabilité), une activité physique régulière à deux. Des efforts possibles à deux qui permettent de redéfinir le rapport à l'alimentation et au corps.

On devrait pouvoir maigrir sans y penser (un amaigrissement normal dû à une régulation de l'organisme qui se fait sans contrainte), juste en prenant de nouvelles habitudes simples à mettre en place. Très très loin de ce contrôle obsessionnel et compulsif de la nourriture et du corps que prône la société actuelle.

Et puis merde j'aime trop les rondes pour finir ma vie avec une mince.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chubby-patate
moderateur
moderateur
avatar

Masculin Age : 70
Nombre de messages : 3857
Participation au forum : 419

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Dim 28 Sep - 13:56

Je ne dirais pas que les rondes n'aiment pas les Fa, et encore moins que les rondes en général n'aiment pas les Fa en général. Comme je l'ai dit, ca reste une étiquette, ca ne defini pas la personne.
En revanche, l'inconnu fait qu'on se pose des questions, parfois il y a des clichés parfois c'est façonné selon ce qu'on lit et les personnes (les fa donc) qu'on rencontre. Je pense que dans l'ensemble c'est surtout une question de curiosité, la plupart des filles qui atterrissent ici ou qui sont dans la size on entendu parlé des FA. Il y a forcement une appréhension, parfois l'envie d'aller vers cet hommes qui aiment ce qu'elles detestent et parfois du degout pour ceux qui aiment ce qu'elles detestent. D'ailleurs c'est faux, certaines rondes ont pour objectif de rencontrer un FA, car quand les bourrelets sont vu comme l'obstacle vers le bonheur, on a l'impression qu'en trouvant un FA il n'y a plus 'obstacle. Dans les deux cas c'est faux, FA ce n'est pas etre une race à part, ca ne défini pas l'homme, ni ses defauts, ni ses qualité. Comme je le dis pour les femmes, si quelqu'un s'arrete a une seul particularité de votre personnalité complexe et vous reduit à ce seul trait de caractere, vous n'etes pas perdant. Les FA ne sont pas QUE des fa. Bref quand on ne connait pas, on "imagine", on appréhende, ou idolatre ou on a peur à tord. Ce genre de topic est fait pour discuter. Les filles liront des reponses trés multiple, et inversement. Mais ne generalise pas, car tu n'aimerais pas qu'on generalise sur les "FA". J'imagine que tu te défini par enormement d'autres caractéristique alors ne t'enferme pas dans celui la, et c'est à toi aussi de montrer que chacun est different. Comme tu l'a dis il y a des con, et c'est peut etre ceux la qui viennent draguer les filles des qu'elles arrivent sur les sites, mais ca ne défini ni les fa, ni l'homme en général Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bodhaven.forumactif.org/
BlaZe
Apple Nolife
Apple Nolife
avatar

Masculin Age : 33
Nombre de messages : 3169
Localisation : 77
Participation au forum : 213

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Ven 17 Oct - 13:48

chubby-patate a écrit:
Je ne dirais pas que les rondes n'aiment pas les Fa, et encore moins que les rondes en général n'aiment pas les Fa en général. Comme je l'ai dit, ca reste une étiquette, ca ne defini pas la personne.
En revanche, l'inconnu fait qu'on se pose des questions, parfois il y a des clichés parfois c'est façonné selon ce qu'on lit et les personnes (les fa donc) qu'on rencontre.  Je pense que dans l'ensemble c'est surtout une question de curiosité, la plupart des filles qui atterrissent ici ou qui sont dans la size on entendu parlé des FA. Il y a forcement une appréhension, parfois l'envie d'aller vers cet hommes qui aiment ce qu'elles detestent et parfois du degout pour ceux qui aiment ce qu'elles detestent. D'ailleurs c'est faux, certaines rondes ont pour objectif de rencontrer un FA, car quand les bourrelets sont vu comme l'obstacle vers le bonheur, on a l'impression qu'en trouvant un FA il n'y a plus 'obstacle. Dans les deux cas c'est faux, FA ce n'est pas etre une race à part, ca ne défini pas l'homme, ni ses defauts, ni ses qualité. Comme je le dis pour les femmes, si quelqu'un s'arrete a une seul particularité de votre personnalité complexe et vous reduit à ce seul trait de caractere, vous n'etes pas perdant. Les FA ne sont pas QUE des fa. Bref quand on ne connait pas, on "imagine", on appréhende, ou idolatre ou on a peur à tord. Ce genre de topic est fait pour discuter. Les filles liront des reponses trés multiple, et inversement. Mais ne generalise pas, car tu n'aimerais pas qu'on generalise sur les "FA". J'imagine que tu te défini par enormement d'autres caractéristique alors ne t'enferme pas dans celui la, et c'est à toi aussi de montrer que chacun est different. Comme tu l'a dis il y a des con, et c'est peut etre ceux la qui viennent draguer les filles des qu'elles arrivent sur les sites, mais ca ne défini ni les fa, ni l'homme en général Smile

Oui tu as raison. Je ne suis pas qu'un F.A. je suis beaucoup plus que cela. Un être humain, une personne. Et je comprends vos appréhensions. Il ne faut pas se limiter à la surface des choses, c'est sûr.

De toute manière, y a beaucoup de différences entre les con(ne)s et les gens bien, rien que de voir la personnalité de l'individu, plus subtile, oui c'est en cela que c'est différent même si il n'y a pas que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FA4life
Membre actif
Membre actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 159
Participation au forum : 206

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Sam 28 Nov - 16:31

En voilà un sujet complexe....dans la forme. Mais dans le fond c'est brutalement simple.

A mon sens il faut d'abord rêver sa vie, avant de pouvoir vivre son rêve...
Logique me direz-vous, si on sait pas ce qu'on veut on risque pas de le vivre.

Après il faut le concrétiser ce rêve, s'y tenir, et ne jamais baisser les bras. C'est là que ça devient très compliqué... Ca coûte beaucoup, parfois on y croit plus, on arrive même à douter de ses propres envies...
Mais c'est faisable, mêler fantasme et réalité, c'est possible.

Sans prétentions aucune (car j'en ai vraiment chié) J'estime y être arrivé. En tant que FA et "feeder", même si ces termes ne me définissent pas véritablement.
Ma femme a pris une centaine de kg et 5 taille de soutif. Elle adore ses formes. Et elle sait s'en servir!!  tongue

J'ai réussi avec elle a trouver quelque chose que certains mettent une vie a trouver : Un équilibre, une harmonie.
Et j'en suis pas peu fier!!

Tout ça pour dire que rondeurs, fantasmes et réalité, peuvent faire très bon ménage ensemble.
Tout dépend seulement de ce qu'on est prêt à payer. Certains n'ont tout simplement pas les moyens de se lancer dans une telle entreprise et il en résulte des conséquences désastreuses...
Enfin bref...

Quand je veux quelque chose très fort (mais vraiment a fond) je finis toujours par l'avoir. Toujours.
Et ça vaut la même pour vous tous!! Wink

Seule compte la volonté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jo
Apple Geek
Apple Geek


Masculin Nombre de messages : 600
Participation au forum : 105

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Ven 4 Déc - 2:22

FA4life, je suis tout à fait d'accord, et je te comprends, étant moi aussi FA/feeder (ceci dit la prise de poids ne m'intéresse pas beaucoup, plutôt les stuffings)

Ce sujet me touche particulièrement car c'est une situation dans laquelle je me trouve actuellement. J'ai connu une relation avec une magnifique BBW, et la femme que j'aime aujourd'hui et beaucoup plus mince, autour de 70 kilos, autant dire à peu près la moitié. Je vais vous en raconter mon expérience, en espérant que ça fera avancer le Schmilblik.

Bon, je vous fais pas un dessin : j'ai dû m'adapter, la différence était grande. Comment avoir de l'attirance après avoir eût une expérience si proche de mes fantasmes ?

Au début, ben c'était pas joyeux. je manquais cruellement de désir, et j'avais vraiment du mal à avoir des érections.

Et c'est là que j'en viens à un point dont je m'étonne qu'il n'ai pas été mentionné : le fait d'être FA, ou d'aimer les femmes minces n'est pas gravé dans la roche. Je ne veux pas dire qu'on peut subitement éprouver du dégout pour les rondeurs, ou se renier. Mais à mon sens, les goûts, les fantasmes, évoluent avec nos expériences, et notre imaginaire. Or cette évolution peut être consciemment orientée.

Très concrètement, qu'est-ce que ça veut dire ?  Ben que avoir eût cette super expérience avant, et me masturber avec un certain type de stimuli a créé une attente en moi, que j'avais de plus en plus de mal à satisfaire dans la réalité, à mesure que j'en jouissais seul. Cette jouissance personnelle, si elle m'a permis de développer des trucs sympas etc, a aussi eût cet effet pervers: Finalement j'en étais dépendant. Je cherchais dans les femmes avant tout quelque chose de similaire à cette jouissance, car le fantasme duquel elle découlait était le seul que je savais apprécier.

C'est pire quand ça devient la routine, quand t'es seul. tu te l'imagines et tout "Ah ouais, ce soir, je vais me faire plaisir, avec cette vidéo". Et paf, ça devient ton déclencheur. Ces images, cet imaginaire artificiel, font que, si au départ t'étais plus attiré par des femmes en chair que par les autres, ben maintenant t'aimes plus que ça, le reste t'intéresse même plus, tu t'es coupé les ailes.

Bien évidemment, la solution n'est pas de faire rentrer notre partenaire dans ce cadre bien figé et restreint de cet imaginaire en grossissant, en maigrissant, ou que sais-je encore qui vous soumet au désir du compagnon (homme ou femme) de manière unilatérale. C'est irrespectueux et immature, on est tous d'accord là dessus.  

Alors que faire ? Ben personnellement, j'ai fais abstinence totale de masturbation pendant à peu près deux mois (sachant que je n'arrivais pas à jouir avec ma moitié à l'époque) . Et ben figurez vous ça a marché. Puis j'ai recommencer avec des images, différentes, plus proches du physique de celle que j'aime. Pas évident non plus au début, mais à mesure où j'avais plus de plaisir avec elle, et bien ça marchait mieux. Et j'ai fini par m'adapter, pour découvrir, à mon grand bénéfice, que malgré mes préférences pour les femmes en chair, ben le reste vaut aussi le coup d'œil.

En fait c'est pas compliqué, j'ai remis les pieds sur terres. je me suis un peu éloigné de ces fantasmes pour ne plus en être dépendant, et ça m'a permis de réancrer mon désir dans la réalité. Et ben j'peux vous dire que ça m'a changé la vie.

Bon faut pas déconner non plus, je reste un FA/feeder, donc ça reste difficile d'avoir du désir pour une femme vraiment mince (la mienne a mine de rien de belles formes bien pleines) et en tant que feeder adepte du "stuffing", je pourrai pas avoir une vrai pulsion avec une fille qui a pas des penchants d'ogresse, à s'enfiler une paire de Kébab quand ça lui chante ahah.

Moralité :

Le plus important, du bon sens putain, pour pas vivre dans la frustration, faut pas déconner, faut trouver un partenaire qui soit un minimum compatible, on peut s'adapter, mais on peut pas faire d'un chat un chien.

Ensuite, on définit ici les attentes/goûts/fantasmes comme quelque chose d'invariable, or c'est faut. Et c'est bien parce ces derniers sont évolutifs qu'ils ne définissent pas une personne, heureusement. Tout cela peut changer.


Pour finir,

A mon sens Chubby-patate, le problème est pas tant d'être prêt à faire des concessions pour faire plaisir à l'autre, ou être assez égoïste / avoir assez peu d'empathie pour demander à quelqu'un de grossir ou de maigrir (ceci dit je me réserve le droit de m'en réjouir si ça arrive). C'est pas un rapport de couple saint ça, quand il faut négocier et tout, c'est le genre de rapports qu'on des partenaires économiques, donc ça craint pour un couple.

Je le vois plutôt de la manière suivante : Est-ce que je suis prêt à m'ouvrir l'esprit ? A sortir de mes fantasmes vécus et construits seul, pour vivre quelque chose avec cette personne qui cadre pas avec ces derniers. Ou Est-ce que je reste dépendant/prisonnier de ces fantasmes ? Parce qu'ils me satisfont, ou que j'ai pas envie de me faire chier avec la transition, qu'est pas toujours facile d'ailleurs, parce qu'il faut un peu maitriser ses pulsions et que ça c'est chiant, ou tout simplement parce que je suis pas conscient du fait que ça évolue, et encore moins du fait que cette évolution peut être activement influencé avec de la volonté.

Enfin Bref, faut arrêter de se branler la nouille tout seul dans son coin et aller découvrir le vaste monde sans s'imposer de limites lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisounours
Apple Nolife
Apple Nolife
avatar

Féminin Age : 22
Loisirs : La musique, dormir, lire, shopiiiiiing <3 avoir la tête dans les nuages, boire de la cristalline <3 courir nue dans les champs de maïs, glander sur facebook,..
Nombre de messages : 2481
Localisation : Alsace
Participation au forum : 180

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Ven 11 Déc - 5:48

Du coup je me demande comment a démarrer ta relation avec ta chérie  sans avoir de désir  pour elle au départ  Jo?

J'avais  déjà répondu mais les choses changent si vite... J'ai décidé de me faire opérer pour perdre du poids à  savoir que j'ai pris encore 25kg en moins de deux ans : COUCOU les 145kg... Aujourd'hui je suis encore  très pensive sur les raisons qui m'ont  amenés à cette décision. Les raisons directs et indirects... Mon chéri est un sportif, végétarien qui a une hygiène de vie irréprochable, ça  va faire 2 ans qu'on  est ensemble et aux fils des années j'ai  l'impression  de m'être senti lamentable et complexé  par rapport à lui et je n'ai  jamais cru  que je lui plaisait  réellement. Il est assez expressif  pendant nos ébats mais dans la vie j'ai  toujours l'impression  de faire tâche  ou qu'il  ne me montre pas assez qu'il  m'aime. Faut dire que je suis exigente, étant  hyper complexé. Aujourd'hui  si je fais ça  je me dit que je le fait parce que je n'aime  pas le reflet que je vois dans le miroir, que la plupart du temps je me met même  à  pleurer  en me voyant nue et après deux ans, il est toujours  impossible pour moi de me montrer nu devant mon chéri. Je me sens désespéré  et pour moi et cette opération  est un peu ma dernière  chance. Mon copain  me soutient mais c'est  toujours  difficile de savoir avec lui si c'est  parce qu'il  n'attendait  que ça  ou parce qu'il veut que je sois bien... Je doute constamment et je me demande si je me sentirai un jour assez bien pour lui  assez bien porter moi ? Je me demande encore aujourd'hui  si je fais cette  opération  parce que je ne me suis jamais senti assez bien à  ces yeux ou à  mes yeux ou les deux... on dit toujours qu'il  faut maigrir pour soit mais quand vous vivez entouré, ça  influence  forcément  la manière  de voir et de se voir... Mon copain n'étant  pas du tout FA à  la base, je me demande toujours s'il c'est  contenté  de moi ou si je lui plaisait vraiment... Et depuis le départ  je savais que le fait d'être  sa première  copine grosse allait me suivre et me faire me remettre en question constamment... Ça devient dur, est ce que nos choix peuvent vraiment être  dicté par nous et seulement nous ? Ou est ce que involontairement l'avis  des autres pèsera  toujours sur la décision finale...

_________________
"Est-ce que l’on tiendra assez loin ? Est-ce qu’il y a quelque chose après ? Est-ce que tu sauras nager loin ? Est-ce qu’on ce prend pour mieux se laisser ? Dis-moi est-ce que tu m’aimes ? Est-ce que tout ça vaut la peine ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Regardemesgrosboobs.fr
BlueClover
Apple Nolife
Apple Nolife
avatar

Féminin Nombre de messages : 1035
Participation au forum : 97

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Lun 1 Fév - 1:31

Bisounours, j'espère que tu trouveras bientôt (un jour) plus de quiétude vis à vis de ton corps.

Mais ce que tu montres bien, c'est que tant que les problèmes qu'on porte en soi ne sont pas réglés, on a beau avoir un homme (ou une femme) qui nous aime, etc... ça ne suffit pas à nous rendre épanouis!

C'est idem pour les régimes, on peut en faire, perdre 50 kg ou plus, tant que les choses ne sont pas réglées, tant qu'on a pas pris conscience de certains noeuds, etc... On n'est pas tout à fait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SwampyShuffle
Membre actif
Membre actif


Masculin Nombre de messages : 157
Participation au forum : 44

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Jeu 4 Fév - 14:48

jo a écrit:
FA4life, je suis tout à fait d'accord, et je te comprends, étant moi aussi FA/feeder (ceci dit la prise de poids ne m'intéresse pas beaucoup, plutôt les stuffings)

Ce sujet me touche particulièrement car c'est une situation dans laquelle je me trouve actuellement. J'ai connu une relation avec une magnifique BBW, et la femme que j'aime aujourd'hui et beaucoup plus mince, autour de 70 kilos, autant dire à peu près la moitié. Je vais vous en raconter mon expérience, en espérant que ça fera avancer le Schmilblik.

Bon, je vous fais pas un dessin : j'ai dû m'adapter, la différence était grande. Comment avoir de l'attirance après avoir eût une expérience si proche de mes fantasmes ?

Au début, ben c'était pas joyeux. je manquais cruellement de désir, et j'avais vraiment du mal à avoir des érections.

Et c'est là que j'en viens à un point dont je m'étonne qu'il n'ai pas été mentionné : le fait d'être FA, ou d'aimer les femmes minces n'est pas gravé dans la roche. Je ne veux pas dire qu'on peut subitement éprouver du dégout pour les rondeurs, ou se renier. Mais à mon sens, les goûts, les fantasmes, évoluent avec nos expériences, et notre imaginaire. Or cette évolution peut être consciemment orientée.

Très concrètement, qu'est-ce que ça veut dire ?  Ben que avoir eût cette super expérience avant, et me masturber avec un certain type de stimuli a créé une attente en moi, que j'avais de plus en plus de mal à satisfaire dans la réalité, à mesure que j'en jouissais seul. Cette jouissance personnelle, si elle m'a permis de développer des trucs sympas etc, a aussi eût cet effet pervers: Finalement j'en étais dépendant. Je cherchais dans les femmes avant tout quelque chose de similaire à cette jouissance, car le fantasme duquel elle découlait était le seul que je savais apprécier.

C'est pire quand ça devient la routine, quand t'es seul. tu te l'imagines et tout "Ah ouais, ce soir, je vais me faire plaisir, avec cette vidéo". Et paf, ça devient ton déclencheur. Ces images, cet imaginaire artificiel, font que, si au départ t'étais plus attiré par des femmes en chair que par les autres, ben maintenant t'aimes plus que ça, le reste t'intéresse même plus, tu t'es coupé les ailes.

Bien évidemment, la solution n'est pas de faire rentrer notre partenaire dans ce cadre bien figé et restreint de cet imaginaire en grossissant, en maigrissant, ou que sais-je encore qui vous soumet au désir du compagnon (homme ou femme) de manière unilatérale. C'est irrespectueux et immature, on est tous d'accord là dessus.  

Alors que faire ? Ben personnellement, j'ai fais abstinence totale de masturbation pendant à peu près deux mois (sachant que je n'arrivais pas à jouir avec ma moitié à l'époque) . Et ben figurez vous ça a marché. Puis j'ai recommencer avec des images, différentes, plus proches du physique de celle que j'aime. Pas évident non plus au début, mais à mesure où j'avais plus de plaisir avec elle, et bien ça marchait mieux. Et j'ai fini par m'adapter, pour découvrir, à mon grand bénéfice, que malgré mes préférences pour les femmes en chair, ben le reste vaut aussi le coup d'œil.

En fait c'est pas compliqué, j'ai remis les pieds sur terres. je me suis un peu éloigné de ces fantasmes pour ne plus en être dépendant, et ça m'a permis de réancrer mon désir dans la réalité. Et ben j'peux vous dire que ça m'a changé la vie.

Bon faut pas déconner non plus, je reste un FA/feeder, donc ça reste difficile d'avoir du désir pour une femme vraiment mince (la mienne a mine de rien de belles formes bien pleines) et en tant que feeder adepte du "stuffing", je pourrai pas avoir une vrai pulsion avec une fille qui a pas des penchants d'ogresse, à s'enfiler une paire de Kébab quand ça lui chante ahah.

Moralité :

Le plus important, du bon sens putain, pour pas vivre dans la frustration, faut pas déconner, faut trouver un partenaire qui soit un minimum compatible, on peut s'adapter, mais on peut pas faire d'un chat un chien.

Ensuite, on définit ici les attentes/goûts/fantasmes comme quelque chose d'invariable, or c'est faut. Et c'est bien parce ces derniers sont évolutifs qu'ils ne définissent pas une personne, heureusement. Tout cela peut changer.


Pour finir,

A mon sens Chubby-patate, le problème est pas tant d'être prêt à faire des concessions pour faire plaisir à l'autre, ou être assez égoïste / avoir assez peu d'empathie pour demander à quelqu'un de grossir ou de maigrir (ceci dit je me réserve le droit de m'en réjouir si ça arrive). C'est pas un rapport de couple saint ça, quand il faut négocier et tout, c'est le genre de rapports qu'on des partenaires économiques, donc ça craint pour un couple.

Je le vois plutôt de la manière suivante : Est-ce que je suis prêt à m'ouvrir l'esprit ? A sortir de mes fantasmes vécus et construits seul, pour vivre quelque chose avec cette personne qui cadre pas avec ces derniers. Ou Est-ce que je reste dépendant/prisonnier de ces fantasmes ? Parce qu'ils me satisfont, ou que j'ai pas envie de me faire chier avec la transition, qu'est pas toujours facile d'ailleurs, parce qu'il faut un peu maitriser ses pulsions et que ça c'est chiant, ou tout simplement parce que je suis pas conscient du fait que ça évolue, et encore moins du fait que cette évolution peut être activement influencé avec de la volonté.

Enfin Bref, faut arrêter de se branler la nouille tout seul dans son coin et aller découvrir le vaste monde sans s'imposer de limites lol!

J'ai toujours eu besoin de lire ça. Merci beaucoup de l'avoir partagé, je n'en peux vraiment plus d'avoir cette attirance exclusive et tu m'as donné un piste à la fois crédible et logique pour y parvenir. J'aurais pu facilement l'imaginer seul, mais je ne pensais pas que ça marcherait. Si tu y es parvenu, je pense pouvoir moi aussi faire ce travail sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon
Nouveau
Nouveau


Féminin Nombre de messages : 3
Participation au forum : 100

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Dim 21 Fév - 12:08

Vous le savez bien, les hommes aiment les courbes féminines. La poitrine, les hanches, les fesses, la courbe du dos et des reins… le ventre rond d’une femme enceinte. Toutes ces rondeurs sont le signe même de la féminité, sont ce qui fait fantasmer les hommes, l’objet de leur désir. Une femme plate ayant les os apparents risque tout de suite de passer pour moins féminine aux yeux des hommes. On n’y peut rien, ce sont des représentations ancrées pour le moment dans notre imaginaire et même si les choses changent… ça ne va pas bien vite. housse cuir sony xperia z5 housse xperia z5 discount



Dernière édition par Manon le Jeu 25 Fév - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MacGyver
Nouveau
Nouveau
avatar

Masculin Age : 38
Loisirs : natation - lecture - bons restaurants - ciné - TV
Nombre de messages : 24
Localisation : LE MANS
Participation au forum : 21

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Lun 22 Fév - 17:36

Manon, je suis tout à fait d'accord avec toi. Je trouve les femmes rondes magnifiquement mega belles.
je t'embrasse. Christophe du Mans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dauphin_malin
Membre très actif
Membre très actif
avatar

Masculin Nombre de messages : 250
Localisation : Fr
Participation au forum : 471

MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   Jeu 4 Aoû - 16:27

jo a écrit:
FA4life, je suis tout à fait d'accord, et je te comprends, étant moi aussi FA/feeder (ceci dit la prise de poids ne m'intéresse pas beaucoup, plutôt les stuffings)

Ce sujet me touche particulièrement car c'est une situation dans laquelle je me trouve actuellement. J'ai connu une relation avec une magnifique BBW, et la femme que j'aime aujourd'hui et beaucoup plus mince, autour de 70 kilos, autant dire à peu près la moitié. Je vais vous en raconter mon expérience, en espérant que ça fera avancer le Schmilblik.

Bon, je vous fais pas un dessin : j'ai dû m'adapter, la différence était grande. Comment avoir de l'attirance après avoir eût une expérience si proche de mes fantasmes ?

Au début, ben c'était pas joyeux. je manquais cruellement de désir, et j'avais vraiment du mal à avoir des érections.

Et c'est là que j'en viens à un point dont je m'étonne qu'il n'ai pas été mentionné : le fait d'être FA, ou d'aimer les femmes minces n'est pas gravé dans la roche. Je ne veux pas dire qu'on peut subitement éprouver du dégout pour les rondeurs, ou se renier. Mais à mon sens, les goûts, les fantasmes, évoluent avec nos expériences, et notre imaginaire. Or cette évolution peut être consciemment orientée.

Très concrètement, qu'est-ce que ça veut dire ?  Ben que avoir eût cette super expérience avant, et me masturber avec un certain type de stimuli a créé une attente en moi, que j'avais de plus en plus de mal à satisfaire dans la réalité, à mesure que j'en jouissais seul. Cette jouissance personnelle, si elle m'a permis de développer des trucs sympas etc, a aussi eût cet effet pervers: Finalement j'en étais dépendant. Je cherchais dans les femmes avant tout quelque chose de similaire à cette jouissance, car le fantasme duquel elle découlait était le seul que je savais apprécier.

C'est pire quand ça devient la routine, quand t'es seul. tu te l'imagines et tout "Ah ouais, ce soir, je vais me faire plaisir, avec cette vidéo". Et paf, ça devient ton déclencheur. Ces images, cet imaginaire artificiel, font que, si au départ t'étais plus attiré par des femmes en chair que par les autres, ben maintenant t'aimes plus que ça, le reste t'intéresse même plus, tu t'es coupé les ailes.

Bien évidemment, la solution n'est pas de faire rentrer notre partenaire dans ce cadre bien figé et restreint de cet imaginaire en grossissant, en maigrissant, ou que sais-je encore qui vous soumet au désir du compagnon (homme ou femme) de manière unilatérale. C'est irrespectueux et immature, on est tous d'accord là dessus.  

Alors que faire ? Ben personnellement, j'ai fais abstinence totale de masturbation pendant à peu près deux mois (sachant que je n'arrivais pas à jouir avec ma moitié à l'époque) . Et ben figurez vous ça a marché. Puis j'ai recommencer avec des images, différentes, plus proches du physique de celle que j'aime. Pas évident non plus au début, mais à mesure où j'avais plus de plaisir avec elle, et bien ça marchait mieux. Et j'ai fini par m'adapter, pour découvrir, à mon grand bénéfice, que malgré mes préférences pour les femmes en chair, ben le reste vaut aussi le coup d'œil.

En fait c'est pas compliqué, j'ai remis les pieds sur terres. je me suis un peu éloigné de ces fantasmes pour ne plus en être dépendant, et ça m'a permis de réancrer mon désir dans la réalité. Et ben j'peux vous dire que ça m'a changé la vie.

Bon faut pas déconner non plus, je reste un FA/feeder, donc ça reste difficile d'avoir du désir pour une femme vraiment mince (la mienne a mine de rien de belles formes bien pleines) et en tant que feeder adepte du "stuffing", je pourrai pas avoir une vrai pulsion avec une fille qui a pas des penchants d'ogresse, à s'enfiler une paire de Kébab quand ça lui chante ahah.

Moralité :

Le plus important, du bon sens putain, pour pas vivre dans la frustration, faut pas déconner, faut trouver un partenaire qui soit un minimum compatible, on peut s'adapter, mais on peut pas faire d'un chat un chien.

Ensuite, on définit ici les attentes/goûts/fantasmes comme quelque chose d'invariable, or c'est faut. Et c'est bien parce ces derniers sont évolutifs qu'ils ne définissent pas une personne, heureusement. Tout cela peut changer.


Pour finir,

A mon sens Chubby-patate, le problème est pas tant d'être prêt à faire des concessions pour faire plaisir à l'autre, ou être assez égoïste / avoir assez peu d'empathie pour demander à quelqu'un de grossir ou de maigrir (ceci dit je me réserve le droit de m'en réjouir si ça arrive). C'est pas un rapport de couple saint ça, quand il faut négocier et tout, c'est le genre de rapports qu'on des partenaires économiques, donc ça craint pour un couple.

Je le vois plutôt de la manière suivante : Est-ce que je suis prêt à m'ouvrir l'esprit ? A sortir de mes fantasmes vécus et construits seul, pour vivre quelque chose avec cette personne qui cadre pas avec ces derniers. Ou Est-ce que je reste dépendant/prisonnier de ces fantasmes ? Parce qu'ils me satisfont, ou que j'ai pas envie de me faire chier avec la transition, qu'est pas toujours facile d'ailleurs, parce qu'il faut un peu maitriser ses pulsions et que ça c'est chiant, ou tout simplement parce que je suis pas conscient du fait que ça évolue, et encore moins du fait que cette évolution peut être activement influencé avec de la volonté.

Enfin Bref, faut arrêter de se branler la nouille tout seul dans son coin et aller découvrir le vaste monde sans s'imposer de limites lol!

Je trouve ton témoignage intéressant. Certains passages me font un peu penser à la "dépendance à la pornographie" :p Cela mis à part, je me demande comment ton "remodelage de fantasme" tient sur la durée. Donc si tu repasses par là, je veux bien la suite.

Après dans le fond, j'essaie de mettre en perspective les demandes d'amaigrissement/prise de poids avec d'autres modifications physiques comme la chirurgie esthétique; les tatouages ou la coupe de cheveux. Et effectivement le sujet n'est pas évident... qu'est ce qui est acceptable ? Quand je suis dans le flou comme cela j'ai tendance à penser que chaque question doit se régler dans la relation, avec honnêteté et respect...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: rondeurs, fantasmes et realité.   

Revenir en haut Aller en bas
 
rondeurs, fantasmes et realité.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos scénarios "hot" et fantasmes .
» Normandie et fantasmes
» Acheter des seins et autres rondeurs.
» FANTASME DES ARABES !
» *********** FANTASMES (sans taboo ) !!!!!!!!!! *************

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Apple Aisuru :: Nous et les rondes :: Le gout des rondes-
Sauter vers: