Apple Aisuru
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
skyblogAccueilfacebookgalerie persoRechercherS'enregistrerConnexionGalerie
-42%
Le deal à ne pas rater :
NVIDIA Passerelle multimédia SHIELD TV 2019
124.99 € 215.36 €
Voir le deal

 

 le décalage

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Garsedj
Admin
Admin


Masculin Age : 33
Nombre de messages : 5854
Localisation : bordeaux
Participation au forum : 1802

le décalage Empty
MessageSujet: le décalage   le décalage Icon_minitimeLun 4 Oct - 2:14

vivez vous en décalage avec la société actuelle ? moi oui

j'ai l'impression que parce que j'aime les rondes, je ne répond pas a tout les appels de la société de consommation, notamment ceux ou ils utilisent une bimbo blonde
de plus, faire des études dans la communication et une addiction pour culture pub m'a appris a décrypter la publicité pour finalement y devenir complètement hermétique...
je n'ai pas la télé, je n'achète jamais rien, je n'ai jamais rien envie d'acheter...

quand je vois une pub, je peut pas m'empêcher de la décrypter, photoshop, le slogan, les conditions...les mettre a jour et si possible les déformer (j'adore taguer)

et vous ? aimer les rondes / être rond(e) vous met-il en décalage avec la société dans votre façon de penser ?

_________________
le décalage Tumblr_mh7twnPp4K1rrw561o2_500
Revenir en haut Aller en bas
Hammond
Membre actif
Membre actif
Hammond

Masculin Nombre de messages : 126
Participation au forum : 0

le décalage Empty
MessageSujet: Re: le décalage   le décalage Icon_minitimeLun 4 Oct - 6:26

Je crois que ce qui me met en décalage avec la société, c'est surtout d'aimer ce qui est vrai, ce qui n'est pas artificiel, d'être fasciné par tout ce qui sort du cadre. Quand j'étais tout petit, j'étais passionné par la science, je passais la plupart de mon temps à lire des bouquins sur les dinosaures, l'espace, les animaux marins, bref, tout ce que je ne voyais que dans des livre et qui me faisait rêver. Du coup j'ai grandi un peu en décalage avec mes copains d'enfance et ce décalage s'est fait particulièrement ressentir à l'adolescence. Et c'est pendant ma crise d'ado particulièrement chaotique que j'ai décidé que cette société n'était pas faite pour moi, que je n'aimais pas ce qu'elle me disait d'aimer. Je ne voulais pas faire d'effort pour entrer dans un moule, l'idée de plaire aux autres pour ma banalité me repoussait. Et je pense que mon attirance pour les femmes rondes fait partie d'un tout même si l'expérience m'a montré que je pouvais tomber sous le charme de filles très minces, ce qui a un peu remis en question ce que je pensais savoir sur moi. En fait, plus qu'une attirance pour les rondes, je dirait que j'ai une phobie de ce qui est artificiel, ce qui revient finalement à peu près au même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



le décalage Empty
MessageSujet: Re: le décalage   le décalage Icon_minitimeLun 4 Oct - 13:21

Je pense etre plus ou moins en decalage avec la societe et avec moi meme parfois.
Quand tu es rond(e) tu as l 'impression que c'est une tard alors que en faite non.Tu es simplement differente, je l'accepter très bien d'etre "hors normes" pour certaines personnes. Mais j'ai un coeur, et je suis humaine et je voudrais que tout le monde apprenne a regarder au dela de l apparence moi sa me tue les gens superficiel.
Un jours je me souviens une femme est venue me voir en me demandant si je me rendais compte que je vivais remplie de graisse, à 12 ans sa te mine je vous promet.
J'ai enormement de travail à faire sur moi, cela me fais peur je ne sais pas ou commencer je ne m'aime pas honnetement et pour rien vous cacher. Je ne supporte pas de me voir entierement, je me deçoit, je n'arrive pas a faire suivre mon physique a ma façon de vivre et de resonner. Parfois, je me trouve trop contradictoire enfin je vais pas m' étaler ce pense faire un topic en demandant de l'aide a vous les appelien et appellienne
Revenir en haut Aller en bas
Mars35
Apple Nolife
Apple Nolife
Mars35

Féminin Age : 38
Loisirs : musique, concerts (rock/metal)
Nombre de messages : 1496
Localisation : Breizh & Metz
Participation au forum : 146

le décalage Empty
MessageSujet: Re: le décalage   le décalage Icon_minitimeLun 4 Oct - 13:51

moi aussi je me sens complètement en décalage !
rien que lorsque je vais dans la rue et que je vois toutes ces filles minces et hypra fashion alors que moi à côté je suis grosse et en plus avec un look plutôt rock n' roll on va dire, ça me fait me sentir vraiment exclue
en plus j'ai déménagé et Metz est vraiment plus bourgeois que Rennes je dois dire (les punks me manquent lol)
j'me sens vraiment à part dans cette société Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Hammond
Membre actif
Membre actif
Hammond

Masculin Nombre de messages : 126
Participation au forum : 0

le décalage Empty
MessageSujet: Re: le décalage   le décalage Icon_minitimeLun 4 Oct - 17:24

Hello-kiity XD a écrit:
Je pense etre plus ou moins en decalage avec la societe et avec moi meme parfois.
Quand tu es rond(e) tu as l 'impression que c'est une tard alors que en faite non.Tu es simplement differente, je l'accepter très bien d'etre "hors normes" pour certaines personnes. Mais j'ai un coeur, et je suis humaine et je voudrais que tout le monde apprenne a regarder au dela de l apparence moi sa me tue les gens superficiel.
Un jours je me souviens une femme est venue me voir en me demandant si je me rendais compte que je vivais remplie de graisse, à 12 ans sa te mine je vous promet.
J'ai enormement de travail à faire sur moi, cela me fais peur je ne sais pas ou commencer je ne m'aime pas honnetement et pour rien vous cacher. Je ne supporte pas de me voir entierement, je me deçoit, je n'arrive pas a faire suivre mon physique a ma façon de vivre et de resonner. Parfois, je me trouve trop contradictoire enfin je vais pas m' étaler ce pense faire un topic en demandant de l'aide a vous les appelien et appellienne

Je trouve quand même qu'il y a quelque chose qui se retrouve fréquemment chez les rondes, c'est qu'elles souffrent particulièrement de cette mise à l'écart. J'imagine très bien que les discriminations sont quelque chose de pesant au quotidien, mais ce que j'essaye de comprendre c'est pourquoi les personnes rondes y sont particulièrement sensibles. Je m'explique. Notre société trouve toujours un prétexte pour dénigrer, mettre à l'écart et rabaisser les personnes une fois isolées. Mais alors que certains revendiquent leur différence, d'autres ne l'acceptent pas et entrent d'une certaine façon dans le jeu de ceux qui s'en prennent à leur identité. Il m'est souvent arrivé de me faire insulté, haïr et considérer comme non fréquentable parce que j'avais un mode de vie que les autres avaient décidé que je ne devait pas avoir dans bien des domaines, je n'entrerais pas dans les détails, mais je reste catégorique, ce n'est pas à moi de m'adapter, jamais je ne renierais mon identité pour faire cesser tout ça, la compagnie de ces gens n'en vaut pas la chandelle.

J'aurais tendance à penser que le premier travail à avoir pour sortir de cette dépendance au regard des autres, c'est avant tout d'accepter d'être ce qu'on est et de développer un peu son individualisme (attention je n'ai pas dit égoïsme). J'entend par là qu'arrivé à un certain point, quand on se rend compte que nous, en tant que personne on se sent rejeté par une masse qui ne représente même pas quelqu'un en tant que tel et qu'on en souffre, il faut admettre de s'en détacher en coupant l'emprise qu'elle peut avoir sur notre conscience. Ce n'est pas facile, loin de là, mais je pense que c'est un gros problème de société le fait que les gens en tant qu'individus sentent le rapport de force morale a leur désavantage face a la masse. En acceptant le fait que les êtres humains en tant que singularités individuelle peuvent être des êtres formidables mais qu'en tant que masse ils ne sont même pas dignes du respect que mériteraient une colonie d'insectes et en privilégiant uniquement les rapports entres individus plutôt qu'avec l'ensemble d'une population on limite déjà grandement les dégâts sur soi même.

Ce qu'il faut faire, c'est ignorer ce que disent les médias, les inconnus quels qu'ils soient, j'irais même peut être à encourager un certain mépris vis à vis de cette mentalité globale qui vise à reprocher à tord et à travers tout et n'importe quoi parce qu'à un moment, quelqu'un de puissant qui avait un intérêt commercial pour le faire, a décidé que c'était anormal, donc mal, et l'a fait entrer par les médias dans les petits crânes de piafs des uns et des autres comme un grand précepte accepté par tous sans même qu'il ait fallu y réfléchir. Il faut se foutre de tout ça puisque il y a à côté de ça, heureusement des individus qui ne fonctionnent pas comme ça. Et ces individus ont tout comme toi, besoin d'un minimum de rapports sociaux, mais ces derniers sont beaucoup plus sains et bénéfiques à petite échelle. Par exemple je pense qu'il est plus sain de fréquenter 10 personnes que tu connais très bien et réciproquement, avec lesquelles les rapports sont constructifs, plutôt que de développer un ego surdimensionné en croyant que tu es tellement génial de banalité que tout le monde va t'aimer puisque tu n'as aucune tare et que tu as tout pour plaire. C'est un leurre. Je t'assure que les gens banals sombrent dans des dépressions terribles arrivés à la quarantaine, lorsqu'ils se rendent compte qu'ils ont sacrifié leur vie pour entrer dans des moules et qu'ils ont perdu leur individualité, qu'ils sont pieds et mains liés par leur destin qu'il est trop tard pour changer.

Encore une dernière chose dont il faut se méfier, c'est notre tendance naturelle à vouloir coute que coute se rattacher à un mouvement de société. En étant rejeté de la société traditionnelle ou en se sentant en décalage avec celle-ci, certains vont aller chercher leur identité dans des soit disant alternatives toutes préconçues et uniformisées avec un code vestimentaire, un code moral, un code comportemental... bref, je veux parler des mouvements et mettre en garde contre ces derniers. Ils ne sont en aucun cas des alternatives, mais à l'inverse, ils sont le coeur même de la société de consommation et du mode de pensé de masse. Ils sont des archétypes à plus petite échelle de ce qu'est la société dans son ensemble, seulement ils proposent à chaque fois des identités toutes faites un peu comme on choisit sa classe dans les jeux de rôles. Mais finalement lorsqu'on se penche sur l'ensemble de ces groupes, il apparait flagrant qu'ils n'existent que pour nous encourager aux artifices, à consommer toujours plus de choses, dans toujours plus de domaines. Et leurs adeptes tombent dans le panneau car ils croient vraiment être eux même en entrant dans l'une de ces cases. Ce ne sont que des fakes en réalité et ils finissent par en perdre leur individualité comme tout le monde à un moment donné, en adoptant les préjugés, les goûts prédéfinis et les idées toutes faites du groupe qui les a enrôlé pour le plus grand bonheur des marchands divers qui encouragent tout à fait cette démarche.

Enfin bref soyez, vous mêmes, ne laissez pas les autres vous dire ce que vous devez être, méfiez vous des solutions prémâchées au sentiment de rejet et de solitude, développez votre individualité, cultivez vous et essayez de devenir des personnes dont la stabilité et l'ouverture d'esprit font la force. Essayez de tirer vos proches vers le haut sans en faire trop en pensant que votre avis peut théoriquement rendre le monde meilleur. Soyez juste le centre de votre vie et vous vous rendrez compte que vous susciterez beaucoup d'intérêt de la part des personnes avec lesquelles vous êtes le plus faits pour vous entendre, prenez ensuite très soin de vos relations avec vos proches sans jamais privilégier le nombre au détriment de la qualité.

Voilà je crois avoir fais le tour de la question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



le décalage Empty
MessageSujet: Re: le décalage   le décalage Icon_minitimeLun 4 Oct - 17:41

Un grand merci hammond, j'ai profiter pleinement de tes conseils ils me restent plus que la pratique et que surtout que sa rentre dans ma petite tete de piaf ^^
Certains point je les appliques mais d'autres me restes encore inconnue, et encore beaucoup trop de questions que je me pose !!
MERCI ENCORE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



le décalage Empty
MessageSujet: Re: le décalage   le décalage Icon_minitimeLun 4 Oct - 17:50

Oui, j'me sens en décalage, mais pas parce que j'suis ronde, seulement parce que j'ai des hobbies assez différents de la plupart des filles, du coup j'sais jamais trop quoi leur dire :/
J'ai pas les mêmes passions, j'suis pas au courant des dernières tendances & j'suis un poil no-life silent donc en général quand tu dis à quelqu'un de "normal" que tu adores les jeux vidéos, que tu lis des mangas et que t'es casanière, il te voit direct comme quelqu'un d'anti-social u_u

A croire que si t'es pas comme les autres, t'es pas quelqu'un d'bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



le décalage Empty
MessageSujet: Re: le décalage   le décalage Icon_minitimeLun 4 Oct - 18:16

Moi j'me dis que finalement, si j'suis en décalage vis à vis de la société de consommation, et ce que j'appelle "le peuple" et bhen... j'trouve que c'pas si grave que ça, je pense que ça n'sert à rien d'être à la page, car (en tout cas ce que j'en pense) c'est que finalement on a pas besoin de tout ça. C'est juste des artifices pour nous pousser à devenir l'image même de la consommation visuelle.

Et pis, bhen pour répondre : Oui j'suis en décalage et ça m'accable pas tant que ça et j'm'en porte bien. x)
Revenir en haut Aller en bas
Garsedj
Admin
Admin


Masculin Age : 33
Nombre de messages : 5854
Localisation : bordeaux
Participation au forum : 1802

le décalage Empty
MessageSujet: Re: le décalage   le décalage Icon_minitimeLun 4 Oct - 20:40

hammond, les mots de la sagesse

_________________
le décalage Tumblr_mh7twnPp4K1rrw561o2_500
Revenir en haut Aller en bas
Hammond
Membre actif
Membre actif
Hammond

Masculin Nombre de messages : 126
Participation au forum : 0

le décalage Empty
MessageSujet: Re: le décalage   le décalage Icon_minitimeLun 4 Oct - 20:57

Faut pas hésiter à me le dire des fois si j'en fais un peu trop!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



le décalage Empty
MessageSujet: Re: le décalage   le décalage Icon_minitimeLun 4 Oct - 21:26

Vaut mieux trop que pas assez :luigipeur:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



le décalage Empty
MessageSujet: Re: le décalage   le décalage Icon_minitimeLun 4 Oct - 22:13

Ça c'est du texte Hammond ! (Merci Rinouu, ta participation au sujet est vraiment intéressante, haha)

Je ne me suis jamais vraiment sentie exclue a cause de mon surpoids. Je pense que c'est une question de caractère. Quelqu'un d'extraverti en rigolera et en fera rire son entourage si bien qu'il ne sentira aucune barrière entre les "autres" (non, nous sommes pas dans Lost) et lui. Tandis que quelqu'un manquant de confiance ne sera pas à l'aise, il ne pensera qu'à son poids et se dira "Je suis laid, j'intéresse personne, autant rester chez moi". Il paraitra si renfermé sur lui et pas prêt à la discussion que, de fait, il sera bien un exclu.

C'est la même chose pour les gens qui ont d'autres visions de la vie / manière de vivre que la société. De toute manière, faut se dire que lorsqu'on se détache de la masse, on est de toute façon montré du doigt ! La masse représente la sécurité et tout élément "perturbateur" (comprenez différent) sera vu comme un ennemi dont forcement on se moquera.

La différence fait peur et la masse se moque de cette différence quelle qu'elle soit peut-être parce que certains n'osent pas l'exprimer et doivent la cacher. Chacun de nous a quelque chose qui fait de lui un être "diffèrent", certains (peu) l'assument, d'autres moins.
Revenir en haut Aller en bas
KazuChan
Apple Nolife
Apple Nolife
KazuChan

Féminin Age : 36
Loisirs : Manga, Japanim', Cinéma, Jeux Vidéo, Lecture...
Nombre de messages : 4604
Localisation : 78
Participation au forum : 771

le décalage Empty
MessageSujet: Re: le décalage   le décalage Icon_minitimeLun 4 Oct - 22:20

Hammond, j'trouve pas que tu en fasses trop dans le sens où tout c'que tu dis est vrai et cohérente. Et P'tain que ça fait du bien de lire de telles choses. Merci Smile

Pour répondre au sujet, j'suppose que j'me sens forcément un peu en décalage. Parce que j'suis ronde, peut-être. J'suis même pas sûre. La seule chose qui me décale, c'est que j'ai du mal à faire du shopping avec mes copines minces (quel plaisir ce fut d'en faire avec toi Rinouu <3). Peut-être aussi parce que j'fréquente beaucoup de gays qui sont donc aussi en décalage avec la société?

Mais ça m'empêche pas de vivre, au contraire.

_________________
"Ils n’étaient pas toujours d’accord, en fait ils n’étaient jamais d’accord sur rien, ils se bagarraient tout le temps et ils se testaient mutuellement mais en dépit de leurs différences ils avaient une chose très importante en commun ils étaient fous l’un de l’autre..."

The Notebook
Revenir en haut Aller en bas
http://kazupanda.blogspot.fr/
Invité
Invité



le décalage Empty
MessageSujet: Re: le décalage   le décalage Icon_minitimeLun 4 Oct - 22:34

Ce fut partagé Smile
Revenir en haut Aller en bas
Emma
Apple Nolife
Apple Nolife
Emma

Féminin Age : 35
Nombre de messages : 1146
Participation au forum : 106

le décalage Empty
MessageSujet: Re: le décalage   le décalage Icon_minitimeMar 5 Oct - 13:49

Hammond a écrit:
Enfin bref soyez, vous mêmes, ne laissez pas les autres vous dire ce que vous devez être, méfiez vous des solutions prémâchées au sentiment de rejet et de solitude, développez votre individualité, cultivez vous et essayez de devenir des personnes dont la stabilité et l'ouverture d'esprit font la force. Essayez de tirer vos proches vers le haut sans en faire trop en pensant que votre avis peut théoriquement rendre le monde meilleur. Soyez juste le centre de votre vie et vous vous rendrez compte que vous susciterez beaucoup d'intérêt de la part des personnes avec lesquelles vous êtes le plus faits pour vous entendre, prenez ensuite très soin de vos relations avec vos proches sans jamais privilégier le nombre au détriment de la qualité.

Je suis tout à fait d'accord avec toi, mais concrètement ce n'est pas toujours facile à mettre en pratique ...
Comme le disait Kazu, le shopping est un bon exemple qui nous renvoi forcément à notre décalage avec la société, ou plus simplement avec nos copines.
D'ailleurs on peut noter que dans les magasins il y a des rayons spéciaux pour les "grandes tailles", on ne nous mélange pas aux autres. Le décalage est visible.
Je comprend ceux qui ont envie de se fondre dans la masse, moi même à l'adolescence je ne voulais qu'une chose c'est passer inaperçue, même si j'ai évolué, je peux comprendre ce sentiment.

Sinon, je me sent en décalage avec le milieu professionnel dans lequel j'évolue, pas forcément parce que je suis ronde, mais parce que les gens y sont prétentieux, et élitistes.
Mais là c'est un plaisir d'affirmer sa différence ^^
Revenir en haut Aller en bas
Hammond
Membre actif
Membre actif
Hammond

Masculin Nombre de messages : 126
Participation au forum : 0

le décalage Empty
MessageSujet: Re: le décalage   le décalage Icon_minitimeMar 5 Oct - 16:59

C'est vrai que l'exemple des rayons grandes tailles dans les magasins est assez frappant, ceci dit il y a aussi des magasins qui ne font que des grandes tailles, et ces derniers passent pour des pionniers de l'intégration des rondes alors qu'ils ne font que creuser encore plus les distinctions. C'est vrai que je n'ai jamais compris pourquoi on ne se contentait pas de mettre toutes les tailles ensembles, mais mon manque d'intérêt pour le shopping m'a peut être évité de trop me poser la question.

Pour ce qui est de se fondre dans la masse, c'est un désir contradictoire avec tout ce dont se plaignent la plupart des gens en général. Tout le monde se plaint de ne pas s'y retrouver dans cette masse à laquelle ils tiennent tant faire partie. Tout le monde regrette que la société soit si peu accueillante pour eux alors que de leurs côté ils font tout pour s'effacer le plus possible et comme presque tout le monde fait ça, on en vient au résultat que l'on constate.

Je me souviens avoir lu un philosophe qui comparait la société des hommes a la famille animale des canins. En gros il expliquait que la société était composée de chiens ne demandant qu'à obéir passivement et incapables de faire preuve d'autonomie. Il y a aussi des loups, fiers et ombrageux, indépendants mais volontiers prédateurs et dominants, et des renards, individualistes, désobéissants et auto-suffisants, qui n'a besoin des autres ni pour se faire dicter sa conduite, ni pour se faire valoir. Alors que les loups sont combatifs et voient leur survie comme une compétition, les chiens n'ont aucun individualisme. Ils concèdent volontiers leurs esclavage à l'homme, en contrepartie de quoi ils ne sont pas directement leurs boucs-émissaires. Les renards ont fait le calcul strictement inverse et ont décidé de se comporter comme si la souveraineté humaine n'était en rien définitive. Ils préfèrent se tenir à distance pour profiter des joies silencieuses de l'exil comme des plaisirs de la ruse.
Dans notre société, une extrême majorité des gens se fondent dans la masse, ils sont malheureux mais ne pensent pas avoir le choix, ils ne conçoivent pas que l'on puisse faire autrement. Ce sont des chiens obéissant à ce que les philosophes appellent souvent le surhomme (dieu, conscience, principes, en fait tout ce que l'opinion publique tient pour vrai sans que personne n'ait encore réussi à le prouver), il y a ensuite une petite minorité de loups, égoïstes, recherchant le plaisir immédiat un peu con et n'hésitant pas à piétiner les autres pour obtenir ce qu'ils désirent, et enfin il y a une toute petite minorité de renards qui se foutent de la gueule des loups sans jamais se faire avoir par ces derniers comme dans le roman de Renart, mais dont les chiens sont incapable de comprendre leur choix de vivre exclu de la hiérarchie, sans obéir à quoi que ce soi d'autre que leur libre arbitre et leur réflexion personnelle. Comble de la bizarrerie, il sembleraient que leur situation plaise aux renards et qu'ils s'amusent pas mal au final dans la vie. Ils sont plus heureux que les chiens, plus facilement satisfaits que les loups et au final ils ont selon moi le sort le plus enviable, et je pense qu'ils sont un bon modèle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




le décalage Empty
MessageSujet: Re: le décalage   le décalage Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
le décalage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Apple Aisuru :: Nous et les rondes :: Le gout des rondes-
Sauter vers: