Apple Aisuru
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
skyblogAccueilfacebookgalerie persoRechercherS'enregistrerConnexionGalerie
-42%
Le deal à ne pas rater :
NVIDIA Passerelle multimédia SHIELD TV 2019
124.99 € 215.36 €
Voir le deal

 

 " Ras le bol de la Size Acceptance ! "

Aller en bas 
+3
Marge Make-up
lucky_mike
Bisounours
7 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
nymph
Membre très actif
Membre très actif


Féminin Loisirs : mangas
Nombre de messages : 340
Localisation : pays des reves
Participation au forum : 104

" Ras le bol de la Size Acceptance ! " - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: " Ras le bol de la Size Acceptance ! "   " Ras le bol de la Size Acceptance ! " - Page 2 Icon_minitimeMar 13 Nov - 2:31

si je peu me permettre blaze, ne te parasite pas l'esprit avec des probleme avec ton ex...
deja parce que c'etait ton ex et que tu ne peux pas l'appliquer a toute les femmes, parce qu'il y a des sentiment negatif lié a ca. mais aussi pârce que cet histoire de miss, d'apparence trés sur et le coté bling blign et paillettte de ce milieu tranche encore plus avec ses sentiment profond et le fait qu'elle se fait operer. Mais voila ca reste un cas particulier, chaque femme a son vecu. et tu semble assez traumatisé, et tu semble meme projetter sur nous ce vecu..

et si je peux me permettre, la beauté ne fait pas tout..Ca c'est ce qu'on dit, qu'etre beau et aimé c'est super, mais ca ne fait pas tout. c'est en verité trés complexe (je ne sais pas ou tu as lu que c'etait simple) mais je dis juste que ce qui rend les choses encore plus compliqué c'est de se prendre la tete avec les attentes des autres..
parce que justement tu ne te dis pas que si cet histoire a été si compliqué c'est parce que en etant dans ses concours, en etant dans ce milieu et en etant avec un fa, il y avait une certaines pression a s'assumer, une envie d'y croire, et l'envie aussi de te faire plaisir sur le moment et de se dire que c'est possible.. malheuresement la realité a ete plus forte mais je pense que c'est uen victime du systeme, et qu'elle n'a pas fait ca mechament, puisqu'elle a du en souffrir enormement..
d'ailleurs quand on est dans ce milieu, quand on sort avec un fa et quand on lit se qui est ici.. quand la verité se presente a nous, je pense que les filles ont plus tendance a se voiler la face en se disant, ouai 'jassume!! car si elle n'assume plus, elle perd ses connaissance, son amour, son mec, pleins d'amour de personnes de la size.. et cet pression n'est pas pour moi explicité, c'est chacun d'entre nous qui la mettons inconsciemment, en creant une size avec un mode d epensée, ou il est obligé de s'assumer, ou c'est le reve ultime, ou il n'y a qu'une facon de le faire.
Donc puisque nous pouvons discuter, essaye de voir le probleme dans l'autre sens, pour voir si au final ton ex n'etait pas une victime de ce systeme, et qu'en pensant comme ca, comme les filles qui lisent des truc de fa et de filles qui disent s'assumer et que c'est cool, et que c'est facile et qu'il faut faire ci ou ca..comment peuvent elles laissez leur difference s'exprimer dans cet communauté?
Revenir en haut Aller en bas
SwampyShuffle
Membre actif
Membre actif


Masculin Nombre de messages : 157
Participation au forum : 44

" Ras le bol de la Size Acceptance ! " - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: " Ras le bol de la Size Acceptance ! "   " Ras le bol de la Size Acceptance ! " - Page 2 Icon_minitimeMar 13 Nov - 14:34

Je crois que c'est la première fois que je me prononce sur le sujet. En fait je ne suis toujours pas sur de saisir ce qu'est exactement la "size acceptance", mais d'après ce que je lis, il s'agirait en gros d'une sorte de lobbying combattant l'influence anti-gros de la société, mais qu'il y aurait deux courants opposés au sein de ce même lobby ce qui créeraient une sorte de malaise plus ou moins généralisé au sein de la communauté de personnes concernées qui d'une part s'acceptent en se laissant aller, ou alors "prétendent" s'accepter tout en tentant de garder un controle sur leur poids, ce qui aux yeux de certains constituent une incohérence difficile à concevoir....

Je ne sais pas si j'ai bien résumé la situation, mais je vais quand même essayer de structurer un peu le sentiment que j'ai face à tout ça.

D'abord, la chose qui passe avant tout, c'est la considération du corps. En fonction des individus, le corps n'a pas forcément la même place, il s'agit généralement d'un objet dont la particularité est de nous incarner, de servir de vitrine directe de notre être au reste du monde. Il s'agit donc d'un objet d'une utilité capitale, car sans lui nous n'existons pas dans l'espace et il détermine la manière dont nous existons au travers de l'image qu'il renvoi aux autres (pas à nous même, inutile de se répéter qu'on a avant tout envie de se plaire à soi même, car en réfléchissant un peu, il est évident que l'apparence est un concept uniquement social). Vu sous cet angle (qui me semble être le plus élémentaire possible), on ne peut que constater la place centrale qu'occupe notre corps dans notre existence. Toute notre vie, nous allons dépenser beaucoup de temps et d'énergie à le soigner d'abord pour assurer son bon fonctionnement physiologique, faire en sorte qu'il assure ses fonctions mécaniques de base indispensables à la vie, éviter de l'abimer ou de le mettre en danger, etc... Mais outre ces fonctions vitales individuelles, le corps a aussi un rôle dans la vie au sens plus large dans sa dimension sociale et sexuelle. L'acte sexuel n'est ni plus ni moins à la base que l'échange et le mélange du matériel génétique de deux corps qui sont chacun une sorte de catalogue de leur ADN respectif. Et quoi que nous puissions nous inventer comme concept plus ou moins fumeux pour donner un sens à l'existence, nous sommes tous animés par le désir inconscient de lier un jour notre génome avec un autre possédant certaines caractéristiques dont nous n'avons pas forcément conscience. A cela s'ajoute aussi l'inquiétude tout aussi tabou et inconsciente, de réussir à pérenniser son propre ADN et réussissant à le mélanger à un autre avant que notre corps ne cesse d'en avoir la possibilité. Je ne parle pas de l'humanité en particulier, mais bien de la vie en général. Je pense que l'évolution fonctionne comme ça et qu'il serait d'un orgueil désespéré de penser échapper soi même à cette règle de base par je ne sais quel travail de l'esprit. Si je parle de tout ça, c'est pour souligner l'importance que peut prendre l'apparence, la façon dont notre corps se présente aux autres, dans une société dominés par l'hypocrisie, où beauté et laideur sont des conceptions vides de sens à partir desquelles les uns et les autres essayent de se construire une image idéale de ce qu'ils voudraient être, plutôt que de prendre le problème dans le bon sens en se considérant soi même dans un premier temps avant de trouver sa place dans la société. Tout ce qu'on peut dire d'un corps, ce sont des informations bruts sur la physiologie et/ou la psychologie de l'individu concerné. Notre cerveau va automatiquement donner un sens personnel et souvent inconscient à cette information, et le sens donné varie évidemment d'une personne à l'autre. Parallèlement, notre cerveau va aussi parfois donner un sens cette fois bel et bien conscient, qui va parfois entrer en conflit avec notre inconscient, et qui cette fois dépend plus d'une conception culturelle partagée par l'ensemble des individus d'un groupe social. Par exemple, quand j'ai commencé à ressentir une attirance d'ordre sexuel pour des corps de femmes recouverts d'une couche de graisse qui modifiait d'une manière générale l'apparence du corps "standard" tel qu'il est présenté comme la norme, je vivais très mal le choc avec ma conscience qui me disait depuis toujours qu'il fallait aimé tel type de corps plutôt qu'un autre pour respecter une sorte de coutume et continuer à faire partie des gens fréquentables de la société. C'est en réfléchissant que j'ai réussi à modifier ma conscience en remettant en question ce que j'avais passivement appris au cours de mon enfance.

Là où je veux en venir, c'est qu'il est inutile de chercher à accepter son corps si on n'a pas au préalable réfléchi sur sa nature. Dans mon cas par exemple, mon corps représente plus une contrainte qu'autre chose. J'ai une maladie génétique dont j'ai pris conscience il y a quelques années, qui n'est pas forcément visible sur mon corps dans l'immédiat mais qui a des répercussions un peu partout sur ma vie. Je suis assez grand, assez peu musclé, je me tiens mal, j'ai les dents mal foutues, un début de calvicie, bref je me trouve assez laid en fait. Mais j'ai arrêté de vouloir être quelqu'un d'autre. Je fais avec ce que j'ai et il faut croire que rien que ça ça a changé la manière dont mon corps se présentait aux autres, car moins je fais attention à mon corps, plus j'adopte une attitude naturelle vis à vis de lui dans ma façon de vivre au quotidien, et plus je reçois de signes qui ne trompent pas de la part de la gente féminine. C'est lorsque j'ai arrêté de chercher à plaire pour me résigner à être vilain, accepter d'endosser ce rôle une bonne fois pour toutes pour me concentrer sur mon travail, que j'ai commencé à me faire accoster par des femmes (même dans la rue). C'est encore assez difficile à croire pour moi même mais il semblerait que c'est en me libérant moi même de l'emprise de mon apparence sur ma conscience que je suis devenu attirant au point que désormais je me sens débarrassé du problème de l'apparence de mon corps et que désormais je ne me préoccupe que de sa santé (et là il y a du boulot, entre maladie, alcool, drogue, comportements à risques divers...).

Donc dans le cas d'une femme plus grosse que la moyenne qui subit nécessairement des pressions de toutes part depuis son enfance à cause de ça et qui décide de s'attaquer a son mental plutôt qu'à son corps pour remédier à son problème (ce que j'entends par "acceptance" a mon avis), je comprend tout à fait qu'une fois débarrassée de certaines préoccupations futiles liées à l'idée qu'elle se faisait de la beauté et de l'attirance, elle se concentre davantage sur la santé et le bon fonctionnement de son corps. Et force est de constater qu'être obèse n'est pas souvent compatible avec le fait d'être en pleine forme. Ça ne me choque donc pas qu'on puisse s'accepter en tant que grosse, tout en voulant perdre du poids pour des raisons de santé, ça me semble même assez logique. Parallèlement à ça, il y a des gens pour lesquels la graisse en (très) grande quantité sur le corps, prend une dimension érotique. Ou alors ils (ou elles) prennent tellement de plaisir à manger, que leur santé passe bien après. Je ne juge pas ces gens là (il ne manquerait plus que ça!) mais il ne faut pas tout mélanger.

S'accepter ne veut pas dire faire le choix d'être comme ci ou comme ça, de choisir d'être gros ou maigre. S'accepter, c'est arrêter de faire de son apparence une contrainte. Ni plus, ni moins, et peu importe la manière dont ça se traduit au quotidien. A mon avis c'est un débat qui n'ira pas plus loin et c'est à chacun de faire seul le travail sur lui même qui lui permettra d'être en paix avec son corps. Ce n'est certainement pas à des lobbys ridicules de le faire en tout cas.

Voilà, désolé pour le pavé, je me suis encore laissé allé.
Revenir en haut Aller en bas
nymph
Membre très actif
Membre très actif


Féminin Loisirs : mangas
Nombre de messages : 340
Localisation : pays des reves
Participation au forum : 104

" Ras le bol de la Size Acceptance ! " - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: " Ras le bol de la Size Acceptance ! "   " Ras le bol de la Size Acceptance ! " - Page 2 Icon_minitimeMar 13 Nov - 22:18

Non mais au contraire, bon j'ia un peu décroché a partir de l'adn, mais après j'ai tout suivis, et je suis d'accord. Prendre conscience de son corps est très important pour moi, c'est important avant même de chercher a comprendre ce que représente ce corps pour les autres! Et tu as trouvé les mots pour exprimer certaines choses que je ressent, mais de façon différente. Et comme tu le dis il y a differente facon d'apprehender son corps et c'est important de se poser ce genre de question.

Apres pour la question de la bauté, je suis plus ou moins d'accord dans le sens ou oui il y a une notion de moche, et une fois qu'on en prend conscience et qu'on s'accepte on deviens différente. c'est aussi la que joue le mentale. Mais la beauté est propre a chacun, alors justement en changeant certaines choses et en ayant un charisme et une personnalité plus développé et plus sur d'elle, ca aussi ca rend les gens beau. Et peut etre meme plus, car pour moi il y a des beauté creuse, et des gens d'apparence banale qui ont une attraction et un charisme, on peu meme dire une beauté différente, et c'est aussi pour ca que tu te fait abordé je pense Smile
Et pour ce qui est 'l'acceptation c'est tout a fait ca, j'ia des complexe comme tout le monde, mais je fait en sorte que mon corps ne soit pas un obstacle, du moins que la vision que j'ai de mon corps, ou ce que je pense que les autre pense.. j'avance dans ma vie, personnelle, amoureuse, amicale, professionelle, en sachant que j'ai uen valeur et que mon corps est l'outils qui me permettras d'avancer, et non pas un obstacle, c'est pour ca que je pense m'assumer en partie. et c'est ca ma vision de la size acceptence, avant d'etre une communauté pour se montrer et se faire aimé, c'est un endroit pour changer la vision qu'on a de soi et pouvoir discuter et echanger sur le sujet pour avoir les bon outils pour avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



" Ras le bol de la Size Acceptance ! " - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: " Ras le bol de la Size Acceptance ! "   " Ras le bol de la Size Acceptance ! " - Page 2 Icon_minitimeMer 14 Nov - 15:20

tl;dr
Revenir en haut Aller en bas
nymph
Membre très actif
Membre très actif


Féminin Loisirs : mangas
Nombre de messages : 340
Localisation : pays des reves
Participation au forum : 104

" Ras le bol de la Size Acceptance ! " - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: " Ras le bol de la Size Acceptance ! "   " Ras le bol de la Size Acceptance ! " - Page 2 Icon_minitimeJeu 15 Nov - 2:00

merci pour le flood l'admin <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



" Ras le bol de la Size Acceptance ! " - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: " Ras le bol de la Size Acceptance ! "   " Ras le bol de la Size Acceptance ! " - Page 2 Icon_minitimeJeu 15 Nov - 13:08

Ya pas de quoi Wink (Faut bien faire une pause entre tout ces pavés)

*Fuis*
Revenir en haut Aller en bas
Suze
Apple Nolife
Apple Nolife
Suze

Féminin Age : 35
Loisirs : Sans doute
Nombre de messages : 1744
Localisation : Citoyenne du monde
Participation au forum : 638

" Ras le bol de la Size Acceptance ! " - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: " Ras le bol de la Size Acceptance ! "   " Ras le bol de la Size Acceptance ! " - Page 2 Icon_minitimeSam 17 Nov - 17:41

Merci Blaze d'avoir répondu Smile

Je ferai pas de pavé, je dirai juste par rapport à ce qu'a écrit Swampy que l'acceptation c'est certes, faire en sorte que le corps ne sois plus une barrière mais pas uniquement. L'idée, c'est aussi de se dire que ce n'est pas parce qu'on est ronde, qu'on est moche. C'est accepter que les standards imposés par la société sont trop subjectifs pour être la vérité et qu'il n'y a précisément pas de vérité dans le domaine de la beauté.

Et donc oui, l'apparence est notre vitrine. C'est important de pouvoir se dire que malgré nos kilos, nous pouvons être attirantes et féminines au même titre que toutes les autres femmes. Parce qu'avant d'être grosses, nous sommes avant tout des femmes, avec le même besoin de séduire et de plaire. C'est une dimension importante de l'acceptation je trouve.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




" Ras le bol de la Size Acceptance ! " - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: " Ras le bol de la Size Acceptance ! "   " Ras le bol de la Size Acceptance ! " - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
" Ras le bol de la Size Acceptance ! "
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Apple Aisuru :: Vie normale :: Les rondes et la vie quotidienne-
Sauter vers: