Apple Aisuru
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
skyblogAccueilfacebookgalerie persoRechercherS'enregistrerConnexionGalerie
-15%
Le deal à ne pas rater :
Roborock S7 Aspirateur Robot en promo chez Cdiscount
509 € 599 €
Voir le deal

 

 Hyperphagie et couple...

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
mamalamoy
Nouveau
Nouveau


Féminin Loisirs : Dessin, écriture, culture, lecture, musique, politique, philosophie, sociologie, réflexion, psychologie, animaux, etc...
Nombre de messages : 45
Localisation : Caen
Participation au forum : 140

Hyperphagie et couple... Empty
MessageSujet: Hyperphagie et couple...   Hyperphagie et couple... Icon_minitimeMer 15 Mai - 1:51

Coucou à tous,


Depuis un peu plus de 8 ans maintenant je suis hyperphagique (ça se dit ainsi? BREF) et j'en souffre.
J'ai multipliés les régimes, je suis même tombée dans l'anorexie avant de replonger dans cette spirale de nourriture.
Ayant d'autres problèmes psy à côté (notamment le stress), je me suis mise à la cigarette, et là... Je m'enthousiasme! Je réduis mes crises de moitié!
Puis, bien évidemment, je me rends compte assez vite que j'ai remplacée l’absorption de nourriture par la clope... Mauvaise idée, elle me fait tousser, cracher, déraille ma voix et tout ce qui s'en suit quand on fume 25 clopes environs par jours et qu'on a une santé assez fragile.

Je me dis: "bon, j'arrête la clope!"... Sauf que mon entourage fume et ne souhaite pas m'encourager (sans me dire de continuer). Je tente donc de me débrouiller avec l'aide de mon médecin.
Des gommes et des patchs en poche, je me dis que tout devrait bien aller maintenant. Ah, non?
Mes crises d'hyperphagie reviennent de plus belle, me faisant prendre quelques kilos en plus. Déprimée, je me remet à fumer... Et là, super! Je mincis à nouveau! Super? Non.
Non seulement les effets négatifs de la cigarette reprennent le dessus, mais je suis face à un sentiment nouveau: "si j'arrête de fumer, je vais grossir".

Je fume de plus en plus, et n'ayant que 150 euros par mois pour vivre, je dois choisir: la bouffe ou la clope? Mal dans ma peau, j'ai choisis la clope.



Voilà ma situation actuelle, je mange une fois par jour ("repas" constitué principalement de yaourts), je fume 30 clopes par jour car sinon je vais grossir, et je veut maigrir.

Je veut maigrir, oh oui! Mais paradoxalement, je veut m'accepter comme je suis, je ne veut plus être dans ce cercle vicieux! Je veut m'assumer. Mais je me trouve énorme, repoussante.
Si quelqu'un pouvait m'aimer comme je suis, qu'importe mon poids, que je prenne 10 kg en arrêtant la clope ou pas... peut-être m'en foutrais-je enfin de cette obsession de la minceur?!

Mais (encore un mais, pour bien faire) mon petit ami actuel (relation de 3 ans) m'a avoué dans une conversation préférer les minces à la base, et que si j'avais fais 10-20 kg de plus il ne se serait jamais mit en couple avec moi... D'ailleurs, j'ai un peu trop de ventre pour lui. (85 kg pour 1m71)
Quand je lui ai parlé de ce forum (que je trouve génial!) en lui disant qu'il pourrait y faire un tour, il m'a dit: " j'aime bien quand y a un petit peu de chair, mais j'aime pas les baleines non plus!".

Baleines. Le mot est lâché. Je me sens mal, je trouve ça ignoble un manque de tolérance
pareil. Et me trouvant moi-même "énorme et moche", je me sens visée également.

Je lui fait remarquer son manque de tact, il reporte la faute sur moi: "toi tu critiques tout et tout le monde!". Oui, mais je critique l'état d'esprit des gens. Pas ce qu'ils sont physiquement, jamais, qu'importe leur poids.
S'en suit une dispute, il me raccroche au nez... Je réfléchis à mon couple: Nous avons des projets à long terme, mais si je me met à grossir, que ce passera-t-il? Comme il me l'a -honnêtement- dis, il ne me quitterais pas mais ne me désirerait plus sexuellement, me trompera surement.

Me voilà donc face à un dilemme: Soit je fais tout pour mincir (ou en gardant ma façon de faire actuelle), soit j'arrête la clope, m'assume comme je suis... Et le perds.

Je ne sais plus quoi faire.
Je l'aime, je me suis attaché à lui, il se démène pour trouver un travail, que l'on puisse avoir un chez-nous et dit que sans moi, il redeviendrait comme il l'était avant de me connaitre, il n'aurait aucune raison de chercher à s'en sortir, qu'il ne m'abandonnera jamais,...Etant pour ma part agoraphobe, c'est lui qui devra assurer seul notre avenir financier (pendant mes quelques années de thérapie) et il l'accepte pleinement.
Mais je sens une trop grande distance entre nos sentiments: je l'aime mais je sais qu'il n'est pas l'homme avec qui je souhaite construire quelque chose sur du -très- long terme, il faut que je me l'avoue enfin.



Que faire? Rester au détriment de ma santé (physique et psy)? Partir et me retrouver seule, bientôt à la rue?
Je suis dégoûtée de moi-même de toujours être avec lui juste pour pouvoir m'assurer une situation financière (même minime) et un toit dans l'avenir proche, alors que je ne m'imagine pas vivre ma vie avec lui. Je me sens une profiteuse, malsaine. Mais comment ferais-je sans lui? Je n'aurais nulle part ou aller et j'ai mon chien, aucun foyer pour sans-abris ne les accepte dans ma région, pas de famille, pas d'ami...



Je suis déçue et écœurée d'annoncer au grand jour que j'ai choisis de laisser ma santé de côté, car je n'ai le choix (et le coeur) que de vouloir assurer qu'il y est un toit au dessus de ma tête et celle de mon chien, qui est tout pour moi.
Pourtant, je déteste ce choix.

Résumé plutôt pessimiste, je sais. J'en ai parlé à mon psy, il ne voit pas non plus ce que je pourrais faire, à part m'enlever celui qui m'a aidé à vouloir continuer de vivre, mon chien! Hors de question que je lui fasse cela, surtout après tant d'années! Je préfère attendre qu'il décède pour aller vivre dans un foyer pour SDF.


Voilà, j'avais besoin de vider mon sac, de parler un peu de toute cette merde qui me bouffe. Si vous avez des avis (ou des solutions, par miracle) je suis preneuse.

J'espère que vous ne me jugerais pas trop sévèrement; quoi que ceci est votre droit et que je le mérite amplement.





Désolé pour le pavé Embarassed


Dernière édition par mamalamoy le Mer 15 Mai - 18:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://galerie-art-home.e-monsite.com/
Invité
Invité



Hyperphagie et couple... Empty
MessageSujet: Re: Hyperphagie et couple...   Hyperphagie et couple... Icon_minitimeMer 15 Mai - 5:38

Bon, tout d'abord, tu ne mérites pas amplement qu'on te juge sévèrement.
Ensuite, si tu n'es pas bien avec ton copain et que tu sais que tu ne vas pas faire ta vie avec lui...il faut régler ça. Visiblement cette relation ne t'apporte pas grand chose de positif...

Je ne suis pas certaine d'avoir compris pourquoi tu dois rester en couple avec lui? Habitez vous ensemble? Pourquoi as-tu un budget aussi limité? Tu ne travailles pas? Si tu n'as pas d'emploi, surement qu'en France il existe un programme du gouvernement pour donner un peu d'argent tous les mois aux gens qui sont au chômage ou quelque chose du genre? (Au Québec on a l'aide sociale...). Ta famille ne peux pas t'accueillir le temps que tu mettes de l'ordre dans tes trucs? Un ami?

Ensuite, je pense que ne manger que du yogourt ce n'est pas tellement bon pour la santé, tu as besoin de manger autre chose... de plus le yogourt c'est gras et sucré...donc pas la meilleure formule pour mincir si tu veux mon avis. Il y a moyen d'avoir une alimentation équilibrée tout en étant abordable... des légumes ça ne coute pas tellement cher en général, et pis pour ce qui est des protéines (essentiel!) tu peux te tourner vers les légumineuses...un autre truc qui ne coute pas très cher (lentilles, pois chiches, ect.)
Parce que je pense que tu le sais, mais manger c'est plus important que de fumer...

Tu devrais essayer de te défaire de cette idée que tu es condamnée à prendre du poids si tu arrête de fumer... ce n'est pas inévitable.

Pour ce qui est de l'hyperphagie je ne pense pas que je puisse te conseiller quoi que ce soit de pertinent....ton psy ne t'aide pas par rapport à ça?

Tout le monde mérite d'être heureux, et toi aussi. redonne nous des nouvelles!
Revenir en haut Aller en bas
Dark-Angel
Apple Nolife
Apple Nolife
Dark-Angel

Masculin Age : 39
Loisirs : Destruction par le progrès technologique, théorie du chaos, déchirures dans le continuum espace-temps, univers parallèles...
Nombre de messages : 1908
Localisation : Where the streets have no name. Somewhere in the multiverse
Participation au forum : 151

Hyperphagie et couple... Empty
MessageSujet: Re: Hyperphagie et couple...   Hyperphagie et couple... Icon_minitimeJeu 16 Mai - 3:05

lounetik a écrit:
Pourquoi as-tu un budget aussi limité? Tu ne travailles pas? Si tu n'as pas d'emploi, surement qu'en France il existe un programme du gouvernement pour donner un peu d'argent tous les mois aux gens qui sont au chômage ou quelque chose du genre? (Au Québec on a l'aide sociale...).
Elle est agoraphobe, pour trouver du boulot c'est compliqué No ... Sinon en France les demandeurs d'emploi ont droit au RSA (revenu de solidarité active), pour en bénéficier il faut avoir au moins 25ans et prouver que tu cherche activement du travail, il peut être délivré dans de très rare cas (connait pas les conditions) à partir de 16ans.

Citation :
Voilà ma situation actuelle, je mange une fois par jour ("repas" constitué principalement de yaourts)
Un repas par jour c'est très mauvais, ton organisme s'épuise donc pompe dans les réserves, et bien souvent c'est pas là ou on en a envie, ça peut être au niveau osseux, et dès que tu mange automatiquement tu grossis. Mieux vaux manger des petites quantités étalé sur une journée. Après si tu fait ça pour une raison de budget, je comprends.

Citation :
Je l'aime, je me suis attaché à lui, il se démène pour trouver un travail, que l'on puisse avoir un chez-nous et dit que sans moi, il redeviendrait comme il l'était avant de me connaitre, il n'aurait aucune raison de chercher à s'en sortir, qu'il ne m'abandonnera jamais,...Etant pour ma part agoraphobe, c'est lui qui devra assurer seul notre avenir financier (pendant mes quelques années de thérapie) et il l'accepte pleinement.
Mais je sens une trop grande distance entre nos sentiments: je l'aime mais je sais qu'il n'est pas l'homme avec qui je souhaite construire quelque chose sur du -très- long terme, il faut que je me l'avoue enfin.
Est-ce encore de l'amour? Reste tu avec lui parce qu'il veux t'aider? Reste t-il avec toi parce que sans amour il ne se bougerais pas?
Je peux me tromper mais j'y vois plus une routine malsaine, bien qu'aucun n'en est responsable.
Revenir en haut Aller en bas
mamalamoy
Nouveau
Nouveau


Féminin Loisirs : Dessin, écriture, culture, lecture, musique, politique, philosophie, sociologie, réflexion, psychologie, animaux, etc...
Nombre de messages : 45
Localisation : Caen
Participation au forum : 140

Hyperphagie et couple... Empty
MessageSujet: Re: Hyperphagie et couple...   Hyperphagie et couple... Icon_minitimeJeu 16 Mai - 5:52

Merci pour vos réponses Smile



Dark-Angel a écrit:
Elle est agoraphobe, pour trouver du boulot c'est compliqué No ... Sinon en France les demandeurs d'emploi ont droit au RSA (revenu de solidarité active), pour en bénéficier il faut avoir au moins 25ans et prouver que tu cherche activement du travail, il peut être délivré dans de très rare cas (connait pas les conditions) à partir de 16ans.

J'ai 20 ans et je n'ai jamais travaillé, donc pas le droit au RSA, seulement une petite aide de ma mission locale (les 150e de mon civis)



Un repas par jour c'est très mauvais, ton organisme s'épuise donc pompe dans les réserves, et bien souvent c'est pas là ou on en a envie, ça peut être au niveau osseux, et dès que tu mange automatiquement tu grossis. Mieux vaux manger des petites quantités étalé sur une journée. Après si tu fait ça pour une raison de budget, je comprends.

Je sais bien que ce n'est pas une bonne solution, j'ai changée d'avis après réflexion, je vais faire plus attention mais manger un peu plus. Smile

[Est-ce encore de l'amour? Reste tu avec lui parce qu'il veux t'aider? Reste t-il avec toi parce que sans amour il ne se bougerais pas?
Je peux me tromper mais j'y vois plus une routine malsaine, bien qu'aucun n'en est responsable.

Je ne sais pas, à vrai dire, il me dit tout le temps qu'il m'aime, il est très tendre et très proche de moi, mais je n'ai pas l'impression de l'aimer autant... C'est un peu "je t'aime...moi non plus".



lounetik: J'habite seuke dans le garage (oui, le garage) de la maison de ma mère (qui m'est interdite d'accès car ma mère est maniaque et à peur que je salisse) qui est partie vivre dans le sud.
Je n'ai plus de contact avec personne dans ma famille sauf ma mère (qui est trop radine pour me donner 1 centime) et je n'ai pas d'ami puisque je ne sors pas Neutral

Pour mon psy, il trouve plus important de soigner mon ago en premier, ce qui n'est pas faux.


Revenir en haut Aller en bas
http://galerie-art-home.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




Hyperphagie et couple... Empty
MessageSujet: Re: Hyperphagie et couple...   Hyperphagie et couple... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Hyperphagie et couple...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Apple Aisuru :: Vie normale :: Les rondes et la vie quotidienne-
Sauter vers: